France
URL courte
Par
5713153
S'abonner

Déplorant le climat de défiance qui règne en France en raison des règles anti-Covid, Emmanuel Macron a désigné ses compatriotes comme une «nation de 66 millions de procureurs».

Depuis la tribune de l’université de Paris-Saclay, dans l’Essonne, le Président de la République a déploré la «défiance française» et la «traque incessante de l’erreur» d’une «nation de 66 millions de procureurs».

Le chef de l’État a fait ainsi allusion aux nombreuses critiques visant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. Il a également souligné que «celui qui ne fait pas d’erreur, c’est celui qui ne cherche pas, qui ne fait rien ou qui mécaniquement fait la même chose que la veille».

Annonçant un plan d’investissement national de 1,8 milliard d’euros dans les technologies quantiques, M.Macron a noté que «cette stratégie assume la part de risques et d’erreurs.»

«Traque incessante de l’erreur»

«Je le dis parce que ce qui va avec la défiance française c’est aussi cette espèce de traque incessante de l’erreur. C’est-à-dire, nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs. Ce n’est pas comme ça qu’on fait face à la crise ou qu’on avance», a-t-il dénoncé.

«Nos erreurs sont ce qui nous apprend le plus», a souligné le Président.

Selon lui, «l’un des problèmes de la France c’est la défiance», «largement documentée par beaucoup de chercheurs». Il a insisté davantage sur la nécessité de «toujours continuer à regarder l’horizon et préparer le lendemain», «sinon nous subirons les crises à venir».

D’après un sondage Ifop pour le JDD, seuls 38% font confiance au gouvernement pour «faire face efficacement au coronavirus» et 37% pour mener à bien la vaccination.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
vaccination, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Français, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook