France
URL courte
Par
3275
S'abonner

Les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont mis au jour des vestiges du haut Moyen Âge, notamment une nécropole mérovingienne de 99 sépultures.

À Mortagne-sur-Sèvre (Vendée), une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) a fouillé une petite nécropole des VIe-VIIe siècles, indique-t-il sur son site.

​«Si la plupart des défunts sont inhumés simplement en pleine terre, un petit groupe d’individus a bénéficié d’inhumations dans des sarcophages en calcaire coquillier, témoignant d’un statut social différent», précise l’Inrap.

Tombe double

En outre, une tombe double, renfermant deux sarcophages côte à côte, dans un même creusement, a été mise au jour. Bien que parfois observée dans les cimetières tant antiques que médiévaux, cette pratique peu courante est inédite pour la région, selon l’institut.

Les archéologues n’ont retrouvé aucun mobilier funéraire d’accompagnement dans les tombes, à l’exception d’un lot d’épingles en alliage cuivreux, identifié dans un sarcophage renfermant le corps d’une femme. Regroupées au niveau de la tête, elles composaient probablement un élément de parure de cheveux ou encore de linge couvrant ceux-ci.

Aménagement d’une zone

L’opération a été prescrite par les services de l’État (Drac des Pays de la Loire) dans le cadre de l’aménagement d’une zone à bâtir pavillonnaire. Elle a permis de fouiller une surface de 1.370 mètres carrés.

Le chantier de fouille s’est achevé en décembre 2020. Les spécialistes entament désormais une phase d’analyse et d’étude des données. Les recherches permettront de préciser une part de l’histoire médiévale de Mortagne-Evrunes au travers de sa population inhumée, précise l’Inrap.

Lire aussi:

Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Couvre-feu: Macron demande aux Français de «tenir encore quelques semaines»
Tags:
tombe, sépulture, Vendée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook