France
URL courte
Par
24960
S'abonner

Alors que la polémique prend une ampleur nationale depuis qu’un menu végétarien est prévu dans les cantines scolaires à Lyon, Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé à la mairie de Paris, a fait savoir à BFM TV que dans la capitale, «plein de solutions» ont été étudiées.

Interrogée par BFM TV, Anne Souyris, adjointe en charge de la Santé à la mairie de Paris, a évoqué de nombreuses pistes examinées pour fluidifier le passage des enfants à la cantine dans la capitale, dont celle choisie par la mairie de Lyon.

«On envisage plein de solutions à Paris et cela fait partie de ce qu'on envisage pour des raisons pratiques», a expliqué l'écologiste Anne Souyris. La responsable tient à souligner toutefois que «ce n'est pas la mairie centrale qui choisit» mais bien chaque arrondissement.

«Relation directe» avec la situation sanitaire

Mme Souyris a évoqué le menu sans viande choisi par la mairie de Lyon et dénoncé par des membres du gouvernement. Elle dit regretter une telle réaction.

«C'est une mesure qui avait été prise par Gérard Collomb [en mai 2020, ndlr], a rappelé l’élue. «C'est une mesure qui a une relation directe avec la situation sanitaire.»

Une «espèce de faux débat»

Cependant, la responsable assure que, dans la durée, «l'idée c'est de dire qu'il faut moins manger de viande mais en manger mieux, de manière plus locale, plus respectueuse de l'environnement».

«C'est vraiment assez étrange, alors qu'on sait qu'on doit aller dans ce sens-là pour des raisons sanitaires et pour des raisons de respect de la planète, de faire une espèce de faux débat là-dessus», a-t-elle résumé.

Fluidifier le service

Pour préserver le service des repas en pleine crise sanitaire, la mairie de Lyon a imposé un menu unique et sans viande dans toutes les cantines à partir de la rentrée.

Plusieurs membres du gouvernement ont critiqué cette mesure temporaire. Le ministre de l'Intérieur a notamment dénoncé une «idéologie scandaleuse» et une «insulte inacceptable» faite selon lui aux agriculteurs et bouchers français.

Comme l’explique la mairie, l'Éducation nationale demande une distanciation de deux mètres qui devra être respectée entre les enfants à la cantine, ce qui revient à faire manger moins d'élèves en même temps. Le recours à ce menu unique permettra donc de fluidifier le service pour que tous les repas - 29.000 par jour - puissent être servis pendant le temps du déjeuner. Le menu unique ne sera pas végan: pour remplacer la viande il comprendra d'autres protéines comme des œufs et du poisson.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
viande, cantine scolaire, menu, Lyon, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook