France
URL courte
Par
6326
S'abonner

À Paris, une vingtaine d’immeubles menacent de s’effondrer et plus de 200 sont en état d’insalubrité, selon TF1. Avec de gros moyens, la mairie tente de les rénover à temps afin d’éviter le drame.

«Derrière la carte postale, la Ville Lumière cache une face plus sombre»: annonce un reportage de TF1 intitulé «Les immeubles de la honte». Une vingtaine d’immeubles de la capitale sont sous arrêtés de péril, c’est-à-dire que leurs occupants sont en danger, tant les bâtiments sont délabrés et risquent de s’effondrer.

Selon la chaîne, la plupart de ces cas s’expliquent par des propriétaires qui n’ont pas les moyens de payer les travaux. Certains habitants restent malgré tout dans ces logements, puisque l’arrêté de péril a pour effet de suspendre leur loyer.

«Ces gens sont prisonniers de ces procédures. Quand on voit le drame qui s'est passé à Marseille dans la rue d'Aubagne, ce sont des choses qui restent dans la tête des gens quand ils rentrent chez eux le soir», estime un responsable de la Fondation Abbé Pierre, faisant référence aux deux immeubles effondrés en 2018 qui ont fait huit morts dans la cité phocéenne.

Intervention de la mairie

Outre cette menace d’effondrement, plus de 200 bâtiments sont en état d’insalubrité et pourraient bientôt passer eux aussi sous arrêté de péril. La mairie a déployé une équipe chargée de détecter les bâtiments les plus à risques afin que des travaux puissent y être entrepris, mais les procédures prennent six ans en moyenne, indique TF1.

«Je me garderais bien de dire que Paris est exemplaire. Ce qui est sûr, c'est qu'on a mis le paquet sur ce sujet depuis une vingtaine d'années. C'est le prix à payer parce que sinon ce seraient des vies humaines qu'on payerait», commente Ian Brossat, adjoint à la mairie en charge du logement.

La Ville a dépensé plusieurs centaines de millions d’euros sur les dix dernières années afin de rénover une soixantaine d’immeubles. Sur l’ensemble du territoire, il y aurait entre 450.000 et 600.000 logements insalubres, précise la chaîne.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
rénovation, mairie, Paris, logement, effondrement, immeuble
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook