France
URL courte
Par
9673
S'abonner

Valérie Pécresse a avoué avoir supprimé l’écriture inclusive dans les documents en Île-de-France, estimant qu’elle «détourne la langue française qui est déjà une langue difficile».

La présidente de la région Île-de-France a confié avoir supprimé l’écriture inclusive dans les documents régionaux, car elle «rendait beaucoup plus difficile l’acquisition de la langue française pour beaucoup de jeunes».

Invitée sur le plateau du Grand Jury RTL-Le Figaro et LCI, Valérie Pécresse a été interrogée sur la proposition d’un député LREM d’interdire l’écriture inclusive dans les documents administratifs.

«J’ai fait même pire, j’ai supprimé l’écriture inclusive à la région Île-de-France, parce que mon prédécesseur avait fait instaurer l’écriture inclusive sur tous les documents de la région», explique-t-elle.

Le Français «est déjà une langue difficile»

Reconnaissant que l’écriture inclusive avait «de bonnes intentions», Mme Pécresse estime néanmoins qu’elle «détourne la langue française qui est déjà une langue difficile».

La semaine dernière, l’Institut d’études politiques (IEP) avait dû démentir les déclarations de la vice-présidente de l’Assemblée nationale Annie Genevard qui affirmait qu’«à Sciences Po, une copie qui n’est pas rendue en langue inclusive est pénalisée».

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
écriture inclusive, Île-de-France, France, Valérie Pécresse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook