France
URL courte
Par
20759
S'abonner

François Hollande a répondu aux questions des internautes sur la chaîne Twitch du journaliste Samuel Étienne, évoquant la chanson de Mcfly et Carlito, sa relation avec Emmanuel Macron et livrant quelques anecdotes au passage.

Historiquement dédiée au streaming de jeux vidéo, la plateforme Twitch poursuit sa diversification, y compris vers le milieu politique. Ce lundi soir, les internautes ont pu poser leurs questions pendant plus de deux heures à François Hollande, invité sur la chaîne du journaliste Samuel Étienne.

Pas de grand plateau de télévision ici, l’ancien Président de la République se trouvait au domicile du présentateur de l’émission Questions pour un champion, lui-même récemment devenu streamer. Venu «entendre les questions et voir les préoccupations», il a attiré jusqu’à 84.000 personnes en direct. L’interview cumule ce mardi plus de 630.000 vues.

«Mon plus grand regret, c'est de ne pas m’être représenté» en 2017, a déclaré François Hollande. La discussion s’oriente ensuite vers Emmanuel Macron, qu’il n’hésite pas à tacler sur le fait qu’il ait été son ancien ministre de l’Économie: «Vous faites bien de le rappeler, lui-même peut-être ne s’en souvient pas».

Il admet au passage que ce dernier ne l’a pas contacté depuis juin 2020, et «consulte souvent Nicolas Sarkozy, mais moi non», ajoutant que «c’est sans doute plus facile de consulter son lointain prédécesseur que son ancien employeur».

Mcfly et Carlito

Des internautes cherchent également à savoir ce qu’il pense du défi lancé par Macron aux youtubeurs Mcfly et Carlito, qui l’ont relevé en obtenant 10 millions de vues avec leur clip «Je me souviens» sur les gestes barrières. «C’est plutôt pas mal de demander à ces deux créateurs de faire une chanson, une animation pour qu’on respecte les gestes barrières», admet-il.

Mais le morceau n’a visiblement pas conquis l’ancien Président. «Il vaut mieux faire un geste barrière, y compris par rapport à la chanson», lâche-t-il sous les rires de Samuel Étienne.

Anecdotes

Le socialiste, affirmant que «le côté interactif» de la plateforme lui a plu, n’a pas hésité à livrer des anecdotes. Il raconte par exemple une visite de Barack Obama, lequel ne semblait pas apprécier les fromages français: «On essayait de lui présenter dans les meilleurs restaurants ce que la gastronomie française pouvait offrir. Je sentais, quand le fromage arrivait, une sorte d'inquiétude».

Il confie également avoir voulu être «footballeur, artiste, mais pas Président» dans son enfance, et admet écouter le rappeur Booba. «On est en train de casser Internet», s’est réjoui Samuel Étienne.

François Hollande regrette de ne pas s’être présenté en 2017
© Sputnik . Bruno Marty
François Hollande regrette de ne pas s’être présenté en 2017

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
interview, Twitch, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, François Hollande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook