France
URL courte
Par
11331
S'abonner

Effectuant une patrouille sur un semi-rigide près de Cherbourg, deux soldats de la Marine nationale sont tombés à l’eau. L’un a été repêché vivant, alors que l’autre est mort malgré les efforts de réanimation.

Après que deux soldats de la Marine nationale sont tombés à l’eau dans la petite rade de Cherbourg, l’un d’eux est décédé, indique un communiqué de presse de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le 27 mars, vers 22 heures, une alerte a été donnée par le sémaphore du Homet et par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Jobourg (CROSS). Le premier militaire a été rapidement repêché, pris en charge par les pompiers et transporté à l’hôpital Pasteur de la ville.

Le second fusilier a été retrouvé inanimé plus tard. Les mesures de réanimation délivrées se sont avérées inefficaces pour le sauver. Ce première classe, Jeff Rotaru, faisait partie de la Compagnie de fusiliers marins Le Goffic, basée à Cherbourg.

Une enquête a été ouverte pour établir les circonstances de l’accident, précise la préfecture.

De «vives condoléances à sa famille, ses proches et ses frères d’armes» ont été présentées par la Marine nationale sur son compte Twitter.

Un autre militaire mort hors service en 2021

Fin février, un soldat français âgé de 22 ans est décédé lors d'une séance au centre d'instruction et d'aguerrissement nautique de la Légion étrangère à Mayotte. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du décès.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Cherbourg, patrouille, décès, Marine nationale française, militaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook