France
URL courte
Par
3912
S'abonner

Bien que les classes ferment désormais «au premier cas» de détection du Covid-19 afin d’enrayer la propagation du virus, des directeurs d'établissement confient à Franceinfo que les parents peuvent cacher la maladie de leurs enfants par crainte d’une répétition du confinement du printemps 2020.

Près de 5.000 personnes sont admises en réanimation en France à cause du coronavirus. Le pic de la deuxième vague est ainsi dépassé. Renforçant le protocole sanitaire, le gouvernement n'envisage pourtant la fermeture des écoles qu'en «dernier recours», alors que des directeurs d'établissement scolaire s'inquiètent de la non-déclaration des cas positifs par les familles.

Auprès de Franceinfo, Bruno Bobkiewicz, secrétaire national du SNPDEN, le syndicat des proviseurs, s'étonne des chiffres dans son lycée de Vincennes:

«On a un seul cas positif aujourd'hui, alors qu'on en avait huit sur la journée de lundi dernier. Vu le taux d'incidence, je ne vois pas pourquoi il y aurait moins de cas».

Il estime que les «familles n'osent plus le dire parce qu'elles savent que la conséquence sera la fermeture des classes et donc le fait de pénaliser les autres camarades qui ne seraient plus autorisés à venir à l'école».

Crainte de ne pas pouvoir aller travailler

Constatant le peu de cas déclarés parmi ses élèves et «une trentaine d'enfants absents de l'école», un directeur d'école dans un quartier de l'ouest parisien soupçonne aussi une sous-déclaration de la part des familles.

«J'essaie d'appeler pour savoir quelles sont les raisons, raconte-t-il à Franceinfo. Les raisons sont “il a un peu de fièvre”. Quand je leur demande s'ils l'ont testé, ils me répondent: “Non non ce n'est pas la peine, c'est juste un rhume”». 

Selon le directeur, les parents craignent de s'isoler avec leurs enfants à la maison, sans pouvoir aller travailler.

«Des parents m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas s'arrêter, parce que leur employeur leur interdisait. Ils ont des situations précaires».

Vers un confinement de type printemps 2020?

Face à l'aggravation de l'épidémie dans les écoles, Jean-Michel Blanquer a renforcé les mesures. Le ministre de l'Éducation a annoncé qu'un seul cas de Covid-19 dans une classe des 19 départements confinés entraînerait désormais sa fermeture.

La fermeture complète des écoles n'est plus «un tabou», a prévenu Emmanuel Macron dans une interview donnée au JDD le 28 mars.

«Mercredi prochain [le 31 mars, ndlr], à la télévision, Emmanuel Macron pourrait annoncer la fermeture des écoles, entraînant le basculement massif des Français dans le télétravail. Tout dépendra en réalité des résultats du début de semaine», a estimé un conseiller de l'exécutif dont les propos ont été diffusés par Le Parisien.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
épidémie, école, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook