France
URL courte
Par
Attaque au couteau à Rambouillet (avril 2021) (18)
12669
S'abonner

Des images pornographiques mettant en scène des mineurs ont été découvertes dans un téléphone portable du Tunisien qui a assassiné la policière Stéphanie Monfermé à Rambouillet, rapporte RTL.

Les enquêteurs ont retrouvé des images pédopornographiques dans l’un des téléphones de Jamel G., le Tunisien qui a assassiné Stéphanie Monfermé, révèle RTL, se référant à une source proche de l’enquête.

Le tueur de 36 ans avait été décrit par le procureur national antiterroriste, Jean-François Ricard, comme un individu à la fois radicalisé et en proie à des troubles de la personnalité. Les nouveaux éléments viennent ainsi «conforter le profil d’un individu perturbé qui prend la voie du terrorisme pour résoudre ses tourments personnels», selon l’homme de loi.

Toujours d’après cette même source, à ce stade, aucun élément préparatoire du passage à l’acte n’a pu être retrouvé. Ce mardi 26 avril, la garde à vue du père de l’assaillant a été levée, sans aucune charge, alors que deux individus sont toujours interrogés par les policiers anti-terroristes.

Assassinat de Stéphanie

Chauffeur-livreur de nationalité tunisienne, inconnu des services de renseignement et de justice, Jamel G. a poignardé à la gorge une fonctionnaire de police, Stéphanie Monfermé, dans l’entrée du commissariat de Rambouillet, le 23 avril, avant d’être abattu par un agent.

Le parquet antiterroriste français a ouvert une enquête pour «assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste».

Macron assistera aux obsèques

Plusieurs hommages ont été rendus dans différentes villes françaises à la policière de 49 ans.

Ce mardi 27 avril, l’Élysée a annoncé que le Président Macron assisterait aux obsèques privées de la fonctionnaire de police. Le Premier ministre, Jean Castex, présidera pour sa part une cérémonie d’hommage national à Rambouillet, le 30 avril.

Dossier:
Attaque au couteau à Rambouillet (avril 2021) (18)

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
meurtre, pédopornographie, terrorisme, France, Rambouillet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook