France
URL courte
Par
11347
S'abonner

Selon le JDD, le gouvernement réfléchit à élargir la vaccination à tous les Français de plus de 18 ans avant la date initiale, le 15 juin, compte tenu du fait que les autorités s’étaient déjà fixé comme objectif 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin.

Lors de sa prise de parole du 30 avril, Emmanuel Macron avait précisé la suite de la campagne de vaccination et, notamment, la possibilité réservée à tous les adultes de se faire vacciner à partir du 15 juin. Selon le Journal du dimanche (JDD), le gouvernement pourrait cependant avancer cette date initiale, l'option est «sur la table».

«En fonction de l'avancée de la vaccination sur le public déjà éligible, on ne s'interdit pas d'envisager une ouverture aux plus de 18 ans avant le 15 juin», indique le JDD, se référant au ministère de la Santé.

L’avancement de la campagne de vaccination en France

Depuis le 10 mai, la vaccination est ouverte en France aux personnes de plus de 50 ans, alors que les Français souffrant de comorbidités et en particulier d’obésité peuvent, eux, prendre un rendez-vous pour se faire vacciner dès le 1er mai. Qui plus est, depuis le 12 mai, elle l’est également pour les plus de 18 ans en fonction des doses disponibles.

Lors de sa visite au vaccinodrome de la porte de Versailles à Paris, début mai, le chef de l’État a insisté sur le fait qu’il n’y aurait pas de «limite d’âge», la finalité étant «de continuer, à marche forcée, d’avancer, d’utiliser toutes les doses qui sont disponibles dans nos centres, et de continuer à porter l’effort».

Emmanuel Macron a annoncé ce samedi que le pays avait atteint l’objectif des 20 millions de primo-vaccinations au 15 mai, en conformité avec le calendrier fixé par le gouvernement en mars. Le prochain objectif est de 30 millions de personnes ayant reçu une dose à la mi-juin.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
vaccin, vaccination, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook