France
URL courte
Par
Élections régionales et départementales 2021 en France (62)
285412
S'abonner

Le premier tour des élections régionales se tiendra ce dimanche 20 juin et les listes du RN semblant être bien placées, la moitié des Français considère une éventuelle victoire comme un danger pour la démocratie, tandis que les autres ne partagent pas cette préoccupation.

Alors qu’il ne reste plus que quelques jours avant les élections régionales, prévues pour les 20 et 27 juin, l’éventualité que le Rassemblement national (RN) remporte une ou plusieurs régions semble se profiler de plus en plus clairement. Ce qui divise l’opinion. Ainsi, 49% des personnes interrogées par l’Ifop pour le Journal du Dimanche (JDD) estiment que la victoire d’une liste RN dans une région constituerait un danger pour la démocratie. Toutefois, plus de la moitié des Français, 51%, ne partagent pas cet avis.

Le risque en semble particulièrement élevé pour les 18-24 ans (66%) et les 65 ans et plus (54%), ainsi que pour les cadres (68%), alors qu’il est relatif chez les 50-64 ans (43%) et parmi les ouvriers, artisans et commerçants (38%).

La question fait ressortir un important clivage entre la gauche et la droite. En effet, l’éventualité de la victoire du RN est perçue comme un danger par 66% des représentants de la gauche et 42% du total de la droite. Les chiffres sont particulièrement élevés pour LREM et EELV, ex aequo avec 75%.

L’Ifop rappelle dans ce contexte un sondage réalisé à l’époque du «Jean-Marisme», lorsque le FN était considéré comme un danger pour la démocratie par 80% des Français, et un autre, en mars dernier où l’estimation en était retombée à 58%.

L’enquête a été réalisée par questionnaire en ligne les 15 et 16 juin 2021 auprès d’un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus.

Taux d’abstention historique

Entretemps, les prochaines élections régionales pourraient être historiques de par leur taux d’abstention qui pourrait dépasser, d’après l’Ifop, les 60%.

D’après un sondage de l’Ifop publié le 10 juin, ce sont seulement 46% des Français qui prévoient de se rendre aux urnes, soit moins que la participation réelle mesurée en 2015 (50,09%).

Les moins intéressés sont la génération des 25 et 34 ans (seulement 30%), tandis que les 65 ans et plus se trouvent à l’autre bout de la liste, avec 61%. En outre, c’est la droite qui déclare pour le moment le taux le plus élevé de participation (67%), alors que le chiffre est de 54% et 53% pour la gauche et la majorité présidentielle.

L'élection présidentielle

Le RN progresse d’ailleurs dans de nombreux sondages. Ainsi, sa présidente, Marine Le Pen, qui est candidate à l’élection présidentielle de 2022, est donnée finaliste face à Emmanuel Macron pour ce futur scrutin. Selon le baromètre politique Elabe pour Les Échos et Radio Classique publié le 3 juin, elle a gagné au moins 12 points de popularité chez les électeurs de droite.

Le baromètre Harris Interactive pour Challenges publié à la mi-mai témoigne de son côté qu’au second tour de l'élection de 2022, le Président sortant l'emporterait avec 53% des voix contre 47% pour Marine Le Pen, alors que les chiffres avaient été respectivement de 66,1% des voix pour le premier et de seulement 33,9% pour la seconde en 2017.

Dossier:
Élections régionales et départementales 2021 en France (62)

Lire aussi:

Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
Des milliers de Parisiens réunis pour une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire – vidéos
Tags:
France, Régionales 2021 en France, Rassemblement national (RN), sondage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook