France
URL courte
Par
1190
S'abonner

La France va prochainement annoncer la fin de sa participation au programme militaire franco-allemand d'avions de patrouille maritime MAWS et se tourner vers une solution franco-française, lit-on mercredi sur le site de la Tribune.

Selon le quotidien économique, la décision de l'Allemagne d'acheter aux Etats-Unis cinq avions P-8A Poseidon à Boeing pour 1,43 milliard d'euros serait à l'origine de ce retrait, même s'il s'agit selon Berlin d'une solution transitoire en attendant la mise en service du MAWS.

Selon La Tribune, Paris envisagerait désormais de concevoir son propre patrouilleur, qui serait développé sur la base de l'avion d'affaires Falcon 10X de Dassault Aviation en coopération avec Thales.

Lire aussi:

Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
France, Dassault Aviation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook