France
URL courte
Par
115
S'abonner

FCA Italie, filiale de Stellantis, a annoncé mardi avoir été mise en examen et placée sous le statut de témoin assisté «en raison d’allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 6 intervenue en France entre le 1er septembre 2014 et le 15 mars 2017».

Le constructeur automobile a également été désigné comme témoins assisté des allégations d'entrave aux actions d'un inspecteur de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en 2016 et 2017.

Le groupe Stellantis, né en janvier de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, a indiqué qu'il coopérerait avec la justice et assure que les systèmes de Fiat Italie ont «satisfait à toutes les exigences applicables entre le 1er septembre 2014 et le 15 mars 2017».

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
La Martinique de nouveau confinée
Tags:
automobile, Fiat, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook