France
URL courte
Par
4215
S'abonner

Le déficit public sera moins important que prévu en 2021, à moins de 9% du produit intérieur brut (PIB), en raison de la reprise plus forte qu'attendu de l'activité économique, a déclaré jeudi le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

La deuxième économie de la zone euro reprend des couleurs depuis l'assouplissement du dispositif sanitaire contre le COVID-19, qui a permis de rouvrir les bars et restaurants ainsi que les autres commerces.

Cette accélération a conduit le gouvernement à relever cette semaine de 5% à 6% sa prévision de croissance dans le cadre du budget 2021.

Lors du débat d'orientation des finances publiques à l'Assemblée nationale, Bruno Le Maire a précisé qu'il ne fallait pas s'attendre pour autant à que l'Etat profite de ce surcroît de croissance pour accroître ses dépenses.

"Il n'y a pas de cagnotte quand on dépasse 100% de dette publique (par rapport au PIB). Cela nous permet de contenir le déficit public de 2021 à moins de 9% contre 9,4% prévu en loi de finances rectificative", a ajouté le ministre de l'Economie.

Il a assuré que le gouvernement entendait maintenir son "exigence de sérieux budgétaire" en 2022.

Lire aussi:

Quatre personnes blessées par balles à Berlin, une opération policière en cours, selon les médias locaux
Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Tags:
France, Bruno Le Maire, économie, déficit budgétaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook