France
URL courte
Par
12250
S'abonner

Depuis le 18 juillet, les réseaux sociaux font circuler une capture d’écran d’un document mentionnant l’obligation pour les salariés de Burger King et ses clients de se faire vacciner. Le géant du fast food dément toute implication dans sa réalisation ou sa diffusion et promet de porter plainte.

Pass sanitaire obligatoire, menace de priver de rémunération... Un document avec le logo de Burger King circule sur les réseaux sociaux. Il mentionne l'obligation pour les salariés et les clients de l'entreprise de se faire vacciner.

«À compter du 31 août, tous nos salariés doivent disposer d’un pass sanitaire pour pouvoir travailler. Dès début août, le pass sanitaire sera également nécessaire pour notre clientèle», indique le texte.

D’après ce document, les salariés ne disposant pas de pass sanitaire «à compter du 31 août ne pourront pas travailler». «Leur contrat de travail sera suspendu et la rémunération n’aura pas à être maintenue».

​Ceux qui se sont déjà fait vacciner doivent envoyer par mail à l’adresse désignée la copie de leur pass sanitaire, toujours selon ce document.

Burger King Antilles dément

Sur fond de polémique déclenchée sur le Net par la publication de ce texte, le géant du fast food a rapidement réagi. La direction de Burger King Antilles a démenti toute implication dans sa réalisation ou sa diffusion.

La compagnie a annoncé vouloir déposer plainte «afin de connaître l’origine de cette publication et de déterminer si elle a été réalisée dans le but de nuire à l’entreprise ainsi qu’à l’ensemble de ses salariés».

Vaccination ou test PCR

Lors de son allocution le 12 juillet, le Président de la République a déclaré que dès le 21 juillet le pass sanitaire sera obligatoire dans certains lieux de loisir et de culture. Il concernera également les cafés, restaurants et certains transports. La mesure s’appliquera à toutes les personnes quel que soit leur statut: clients, usagers, salariés.

Au lendemain des annonces sanitaires faites par le Président, le ministre de la Santé Olivier Véran a précisé sur France 2 que les salariés des cafés, restaurants et centres commerciaux concernés par l’élargissement du pass sanitaire recevraient un délai pour se faire entièrement vacciner.

​«Nous les enjoignons à se faire vacciner très vite [mais] nous donnons un petit délai supplémentaire, jusqu'au 30 août, pour qu'ils puissent être totalement vaccinés. C'est-à-dire qu'en pratique [ils] devront avoir reçu leur première dose de vaccination au plus tard le 1er août. Sans quoi, à compter du 30 août, ce serait un test tous les deux jours s'ils veulent continuer à travailler», a déclaré le ministre.

​Le pass sanitaire sera exigé dans tous les lieux de loisir et de culture dès le 21 juillet, puis il sera étendu aux bars, cafés, restaurants, centres commerciaux, mais aussi aux transports de longue distance, au début du mois d'août.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
France, Burger King, Antilles, vaccination, passeport sanitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook