France
URL courte
Par
128453
S'abonner

L’entrée en vigueur du pass sanitaire dans les restaurants et bars continue de provoquer la colère des opposants. Un serveur d’un restaurant de Perpignan a ainsi reçu une gifle le jour d’un nouveau rassemblement anti-pass.

Si le pass sanitaire est exigé dans les restaurants et bars, y compris sur les terrasses, depuis le 9 août, cette mesure n’est pas appréciée par tous.

Un serveur d’un restaurant de Perpignan rapporte de la sorte au micro de CNews, le 28 août, avoir été giflé en terrasse par une manifestante.

Selon son témoignage, les faits se sont produits alors qu’il demandait aux personnes de présenter leur pass sanitaire.

Depuis sa mise en place, les violences de ce genre ne sont pas rares. Le 9 août, un serveur de Saintes, en Charente-Maritime, a reçu un coup de poing au visage.

Une nouvelle mobilisation

Le 28 août, les manifestants se sont réunis pour le septième week-end consécutif. D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, quelque 159.484 participants, dont 14.500 à Paris, y ont pris part. Ces calculs font état d’une baisse par rapport à la mobilisation précédente.

Pour le collectif Le Nombre jaune, il y avait au moins 319.290 manifestants. Un recul par rapport au week-end dernier et ses près de 361.818 protestataires minimum en 208 endroits.

Au cours des 222 manifestations du 28 août, 16 personnes, dont deux à Paris, ont été interpellées, a précisé le ministère de l’Intérieur. Trois membres des forces de l’ordre ont été légèrement blessés.

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
France, serveur, passeport sanitaire, restaurant, agression, manifestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook