Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le vice-Premier ministre ukrainien critique un jeu d'ordinateur anti-russe

    International
    URL courte
    0 0 0
    KIEV, 21 juillet - RIA Novosti. Le jeu d'ordinateur "Opération Galitchina" est politiquement incorrect, estime le vice-Premier ministre ukrainien Nikolaï Tomenko.

    "Il ne faut pas compliquer les relations déjà complexes russo-ukrainiennes, échanger des notes diplomatiques et manifester de l'hostilité par d'autres moyens", a-t-il indiqué dans une interview au journal "Komsomolskaïa pravda v Oukraïne" à paraître vendredi.

    Le 12 juillet, les médias électroniques ont annoncé la mise sur le marché du jeu d'ordinateur "Opération Galitchina". Les auteurs du jeu proposent le scénario suivant: "Les régions occidentales de l'Ukraine ne reconnaissent pas les résultats de l'élection présidentielle de 2008 donnant la victoire à un candidat prorusse, Sergueï Grichkov, et déclarent qu'ils ne se soumettront pas à M.Grichkov à gages de la Russie".

    "L'Ukraine demande à la Russie de rétablir l'intégrité territoriale du pays... Vous êtes chef d'un commando russe. Vous devez trouver et démanteler les bases et les caches des bandits, capturer leurs leaders, prendre des villes rebelles", indiquent les auteurs du jeu.

    Galitchina, ou la Galicie, est le nom historique d'une partie de la Pologne méridionale et des régions occidentales de l'Ukraine. C'était aussi le nom d'une division ukrainienne de la Waffen SS.

    Nikolaï Tomenko s'est prononcé pour l'intensification du dialogue entre les deux pays, a proposé de tenir des tables rondes entre politiques, chercheurs et politologues ukrainiens et russes. "Il faut coopérer selon les principes du politiquement correct et du respect réciproque", a conclu le vice-Premier ministre.

    Lire aussi:

    L'Ukraine «décriminalise» les symboles de la division SS Galicie
    Autorités de la Crimée: visite prochaine d’une délégation ukrainienne dans la péninsule
    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik