Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Israël mer fin à la colonisation de la bande de Gaza en évacuant Netzarim

    International
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    Israël a mis fin à la colonisation de la bande de Gaza en évacuant la dérnière implantation juive de Netzarim.

    Lundi, dans l'après-midi, après la prière d'adieu à la synagogue locale et un défilé cérémonial, ses quelque 500 habitants ont été évacués de la bande de Gaza, à bord de cars blindés, rapporte le correspondant de RIA-Novosti.

    La période de l'occupation de Gaza par Israël a duré 38 longues années.

    A la demande des anciens colons israéliens, ils seront déposés au pied du Mur des Lamentations à Jérusalem d'où ils partiront pas la suite pour les lieux de leur hébergement provisoire.

    Contrairement à toutes les craintes, l'évacuation de la Netsarim s'est déroulée plutôt dans le calme. Lundi matin, le général Dan Haloutz, chef de l'Etat-major de l'armée israélienne, est venu visiter Netsarim pour obtenir la promesse des leaders des colons de ne pas recourir à la violence et de ne pas opposer de résistance aux troupes.

    La police n'a arrêté que quelques adolescents qui s'étaient infiltrés illégalement il y a un certain temps à Netsarim. Or, les représentants des colons ont averti les militaires que justement ces jeunes avaient écrit sur le mur des maisons: "Sharon, Hitler est fier de toi" et "Igal Amir (assassin d'Itzhak Rabin), on a besoin de toi". Ces jeunes provocateurs, représentant l'extrême-droite israélienne, ont été identifiés grâce à des traces de peinture sur leurs vêtements et arrêtés sur-le-champ. On a aussi découvert sur eux des bidons de liquide inflammable et des barres de fer aiguisées pour crever des pneus.

    A l'heure actuelle, plusieurs milliers de soldats et d'officiers se dirigent vers le Nord de la Cisjordanie d'où ils devront évacuer deux des quatre colonies de peuplement juives, et plus précisément Sa Nur et Khomesh. Les deux autres en ont déjà été retirées la semaine dernière.

    Après avoir visité les environs de Sa Nur, le chef de la Direction de la police d'Israël, Moshe Karadi, a assuré que tous ceux qui se trouvaient pour le moment dans ces deux colonies d'implantation bloquées en seraient délogés d'ici la fin de la journée de mardi prochain au plus tard. "Ce sera certes une évacuation plus difficile et compliquée qu'à Gush Katif", a déclaré le chef de la police israélienne.

    Selon des sources militaires, 17 adolescents qui avaient autrefois pénétré à Sa Nur en sont partis au cours de la journée de lundi. Pratiquement toutes les femmes et tous les enfants en bas âge ont été évacués de Sa Nur et de Khomesh. Quoi qu'il en soit, à l'intérieur de ces colonies, il reste encore en attente d'un assaut des centaines de colons, dont plusieurs sont armés.

    Tags:
    colonisation, Mur des Lamentations, Netzarim, Jérusalem, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik