Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La diaspora tchétchène en Jordanie soutient le gouvernement tchétchène

    International
    URL courte
    0 0 0
    DAMAS, 21 septembre - Nadim Zuaui, RIA Novosti. La diaspora tchétchène en Jordanie soutient les efforts déployés par le gouvernement tchétchène pour rétablir les conditions de vie normales dans la république, a déclaré mercredi le porte-parole du président tchétchène Mouslim Khoutchiev.

    "Les représentants de la diaspora tchétchène ont exprimé leur soutien au gouvernement et ont dénoncé le terrorisme et l'extrémisme", a indiqué M.Khoutchiev à l'issue d'une rencontre du président tchétchène Alou Alkhanov avec les représentants de la diaspora tchétchène en Jordanie.

    M.Alkhanov a informé ses interlocuteurs des problèmes liés au redressement économique en Tchétchénie. Il a prévenu contre les tentatives pour collecter des fonds pour la guerre au nom du peuple tchétchène. "Le peuple tchétchène n'a pas besoin d'argent pour la guerre", a indiqué M.Alkhanov.

    Les représentants de la diaspora tchétchène ont annoncé qu'ils souffraient d'un manque d'informations pertinentes sur la Tchétchénie.

    Dans cette optique, les autorités tchétchènes ont l'intention d'organiser la diffusion d'une chaîne satellitaire tchétchène en Syrie et en Jordanie. Par ailleurs, la Tchétchénie envisage d'ouvrir une agence d'information tchétchène à Strasbourg "pour que des centaines de Tchétchènes résidant à l'étranger soient informés des événements en cours dans la république".

    Quelque 20.000 familles tchétchènes habitent en Jordanie. Parmi les membres de la diaspora tchétchène il y a des fonctionnaires de haut rang, des militaires et des personnalités publiques.

    Lire aussi:

    Après l’attentat de l’Opéra, les Tchétchènes en France, «objets de méfiance»?
    L’homosexuel tchétchène s’excuse et se dit victime de la presse occidentale
    Les journalistes tchétchènes adressent une lettre au Haut-commissaire de l’Onu
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik