Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le règlement de la question iranienne reste une prérogative de l'AIEA - LEAD

    International
    URL courte
    0 2 0 0

    ATHENES, 6 février - RIA Novosti. Le règlement de la question iranienne reste une prérogative de l'AIEA, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères, Serguéi Lavrov.

    "La question iranienne relève de la compétence de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Le Conseil de sécurité de l'ONU en a été informé et aucune sanction ne sera prise", a-t-il dit au terme des pourparlers avec son homologue grec, Petros Molyviatis.

    "L'usage de la force dans les relations internationales contemporaines n'est possible qu'en vertu d'une décision de l'ONU", a-t-il fait remarquer en commentant les propos du président des Etats-Unis qui a évoqué la possibilité du recours à la force contre l'Iran.

    "Ce qui importe à l'étape actuelle ce n'est pas d'interroger l'avenir mais d'éviter de menacer l'Iran pour se concentrer sur la résolution adoptée il y a quelques jours par le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique", a dit le ministre russe.

    Ce document a confirmé et formulé les questions que l'Agence se propose de poser à la partie iranienne, a-t-il rappelé.

    "Il importe d'obtenir des réponses claires à ces questions. Nous espérons qu'au vu des résultats du travail avec l'Iran qui se poursuit, notamment avec l'assistance de la Russie, le directeur général de l'Agence pourra nous informer début mars de la façon dont les résolutions sont mises en �uvre", a fait remarquer le chef de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    Nucléaire iranien: «Nos partenaires ont plus à perdre que nous», selon Téhéran
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik