Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 0 0
    ROME, 7 février - RIA Novosti. La liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions ni à laisser les coudées franches aux terroristes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en commentant mardi à Rome le scandale des caricatures.

    "Ce genre de scandales ne contribue en aucune manière au règlement de la situation autour de l'Iran ni des nombreux autres conflits", a souligné le chef de la diplomatie russe.

    Et d'ajouter: "Le principe de la liberté de la presse doit être inviolable".

    "D'autre part, la liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions ni à laisser les coudées franches aux terroristes", a fait remarquer Sergueï Lavrov.

    "Je ne connais pas les motivations de ceux qui publient de telles caricatures. Peut-être cherchent-ils tout simplement à augmenter leurs tirages", a supposé le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

    "On ne doit en aucun cas se servir de la liberté de la presse dans un but commercial", a estimé Sergueï Lavrov.

    Le Vice-Président du Conseil italien en charge des Affaires étrangères, M. Gianfranco Fini, a déclaré pour sa part "être tout à fait d'accord avec les propos de Sergueï Lavrov".

    Lire aussi:

    Sergueï Lavrov tire le bilan de l'année écoulée
    Moscou suggère d’envoyer dans le Donbass non l’Onu mais des forces pour protéger l'OSCE
    La Corée du Nord annonce la visite de Sergueï Lavrov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik