Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions (Lavrov)

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    ROME, 7 février - RIA Novosti. La liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions ni à laisser les coudées franches aux terroristes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en commentant mardi à Rome le scandale des caricatures.

    "Ce genre de scandales ne contribue en aucune manière au règlement de la situation autour de l'Iran ni des nombreux autres conflits", a souligné le chef de la diplomatie russe.

    Et d'ajouter: "Le principe de la liberté de la presse doit être inviolable".

    "D'autre part, la liberté de la presse ne doit pas servir à déchaîner les passions ni à laisser les coudées franches aux terroristes", a fait remarquer Sergueï Lavrov.

    "Je ne connais pas les motivations de ceux qui publient de telles caricatures. Peut-être cherchent-ils tout simplement à augmenter leurs tirages", a supposé le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

    "On ne doit en aucun cas se servir de la liberté de la presse dans un but commercial", a estimé Sergueï Lavrov.

    Le Vice-Président du Conseil italien en charge des Affaires étrangères, M. Gianfranco Fini, a déclaré pour sa part "être tout à fait d'accord avec les propos de Sergueï Lavrov".

    Lire aussi:

    Moscou suggère d’envoyer dans le Donbass non l’Onu mais des forces pour protéger l'OSCE
    Lavrov sur le licenciement du chef du FBI: «Il a été limogé? Vous plaisantez?»
    Le chef de la diplomatie russe commente les «photos de la discorde» Trump-Lavrov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik