Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Kirghizie doit devenir un pays autosuffisant offrant de grandes perspectives (président Bakiev)

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    BICHKEK, 14 février - RIA Novosti. La Kirghizie, doit devenir un pays autosuffisant offrant de grandes perspectives, a déclaré son président Kourmanbek Bakiev, intervenant à la réunion du gouvernement consacrée aux résultats de 2005.

    "Nous devons rejeter la philosophie d'un pays pauvre et la transformer en philosophie d'un pays autosuffisant. Nous devons transformer la philosophie d'un petit pays en celle d'un pays offrant de grandes opportunités. La philosophie d'isolement doit faire place à celle d'un pays devenant un corridor de transport pour l'Asie centrale", a estimé le chef de l'Etat kirghiz.

    "Certains politiques me reprochent l'absence de stratégie de développement. J'estime en effet que la meilleure stratégie est à ce jour une usine qui tourne", a-t-il souligné.

    Le président a conseillé de renoncer aux "projets fantastiques de création en Kirghizie d'un "paradis touristique" et a exigé du gouvernement d'élaborer "un programme réel pour un an tendant à régler rapidement les problèmes qui pourraient l'être sans faire appel à des ressources importantes".

    "Il nous faut nous appuyer sur nos possibilités et nos ressources réelles, chercher à transformer nos défauts en nos avantages", a souligné le président kirghiz. Selon lui, l'absence de ressources dans le pays est un mythe.

    "Disposant de gisements colossaux de gypse, nous importons des mélanges secs et des panneaux de plâtre-carton d'Allemagne, de Russie ou de Chine. Nous commençons à réaliser que le pays dispose d'assez de pétrole et de gaz. Oui, ces gisements sont d'accès difficile. Mais l'envolée de leurs cours sur les marchés internationaux montre que leur production devient rentable même en haute montagne", a-t-il noté.

    Kourmanbek Bakiev a exprimé la certitude qu'en réglant des problèmes pratiques et à première vue très terre à terre, il sera possible de transformer la Kirghizie "en un pays libre, stable et riche où chacun pourra se sentir à l'aise" et de "lui trouver sa place dans le système économique de l'avenir".

    Lire aussi:

    Quelle qualité du Président kirghize Vladimir Poutine apprécie le plus?
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik