Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Géorgie pourrait remplacer les soldats de la paix russes par un contingent international en Ossétie du Sud

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    TBILISSI, 15 février - Marina Kvaratskhelia, RIA Novosti. Le parlement géorgien a adopté mercredi une résolution recommandant au gouvernement de remplacer les soldats de la paix russes par un contingent international en Ossétie du Sud (république autoproclamée faisant partie de la Géorgie).

    Le parlement géorgien n'est pas satisfait "du respect du mandat du contingent de paix déployé dans l'ancienne région autonome d'Ossétie du Sud et considère les actions entreprises par la Fédération de Russie dans cette région géorgienne comme une tentative d'annexion", lit-on dans la résolution intitulée "Sur la situation dans l'ancienne région autonome d'Ossétie du Sud et l'évolution du processus de paix" appuyée par 179 des 235 parlementaires.

    Le parlement charge le gouvernement de revoir les Accords de Sotchi du 24 juin 1992 et de procéder au déploiement "des forces de paix internationales efficaces".

    Les députés invitent le cabinet des ministres géorgien à intensifier le dialogue avec les organisations internationales et les pays partenaires de la Géorgie afin d'élaborer un nouveau format de l'opération de maintien de la paix en Ossétie du Sud. Il s'agit selon eux de déjouer les tentatives de déstabilisation, préserver la paix et la stabilité, et relancer le processus de paix dans cette région.

    "Le gouvernement doit collaborer plus activement avec les organisations internationales et les pays partenaires en vue de réaliser le plan de règlement du conflit approuvé par les ministres des Affaires étrangères de l'OSCE", est-il indiqué dans la résolution.

    Par ailleurs, le parlement géorgien propose au gouvernement de présenter à la communauté internationale des informations détaillées attestant que les soldats de la paix actuellement en mission ne remplissent pas leur mandat.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik