Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les opposants biélorusses manifestent depuis 36 heures au centre de Minsk

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les manifestants ne cessent d'agiter des bannières blanc rouge blanc et les drapeaux de la Russie, de l'UE et de la Pologne.

    MINSK, 22 mars- RIA Novosti. Les partisans d'Alexandre Milinkevitch, principal candidat de l'opposition qui a perdu la campagne présidentielle, poursuivent leur manifestation depuis 36 heures déjà au centre de Minsk où ils se proposent de rester tant que les résultats du scrutin ne seront pas annulés et qu'un nouveau scrutin ne sera pas ordonné.

    Trois centaines de personnes remplissent actuellement la place centrale, communique le correspondant de RIA Novosti en poste à Minsk.

    Alexandre Milinkevitch avait déclaré auparavant qu'il n'était pas concerné par l'organisation des meetings et pourtant il se rend fréquemment sur les lieux "pour soutenir les manifestants", selon son expression.

    Des tentes ont été dressées sur la place d'Octobre où les manifestants fatigués de scander "'Milinkevitch! Vive la Biélorussie!" dorment à tour de rôle. Les haut-parleurs diffusent les chansons de la révolution ukrainienne, celles de chanteurs de rock biélorusses et du groupe russe Kino.

    Les manifestants ne cessent d'agiter des bannières blanc rouge blanc et les drapeaux de la Russie, de l'UE et de la Pologne.

    La situation dans la ville reste calme. Les policiers et les journalistes sont privés de sommeil depuis deux jours, tout comme les manifestants.

    Selon les données de la Commission électorale centrale de la Biélorussie, le chef de l'Etat en exercice, Alexandre Loukachenko, a remporté l'élection présidentielle avec 82% des suffrages, contre 6% au principal candidat de l'opposition Alexandre Milinkevitch.

    Lire aussi:

    Accords de Minsk: anniversaire d'une paix manquée
    La police emploie de nouveau du gaz lacrymogène contre les manifestants à Paris
    Kiev adresse une note à Minsk pour un film russe consacré aux événements en Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik