Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Dominique de Villepin appelle à une "trêve humanitaire immédiate"

    International
    URL courte
    0 0 0

    La France s'engage à concourir à l'instauration d'un cessez-le-feu dans les plus brefs délais et au règlement du conflit libano-israélien, a déclaré à Beyrouth le premier ministre français, Dominique de Villepin, à l'issue d'un entretien avec son homologue libanais, Fouad Siniora.

    BEYROUTH, 18 juillet - RIA Novosti. La France s'engage à concourir à l'instauration d'un cessez-le-feu dans les plus brefs délais et au règlement du conflit libano-israélien, a déclaré à Beyrouth le premier ministre français, Dominique de Villepin, à l'issue d'un entretien avec son homologue libanais, Fouad Siniora.

    Le peuple français tout entier est aux côtés des Libanais qui doivent maintenant agir tous ensemble pour le Liban et pour la stabilisation de la situation, a déclaré le chef du gouvernement français.

    Dominique de Villepin a condamné les enlèvements de soldats israéliens par le mouvement libanais Hezbollah et exigé leur libération. Dans le même temps il estime que l'emploi de la force dans ce cas par Israël lui aussi était blâmable.

    Notre expérience nous a appris que le règlement des conflits ne pouvait être que politique et que l'issue de cette crise passait nécessairement par un règlement politique en coopération avec la communauté internationale, a souligné le premier ministre français.

    Dominique de Villepin a souligné que Paris soutenait la proposition du G8 concernant le déploiement dans la zone du conflit d'un contingent de paix pour stabiliser la situation. Il a également indiqué que la France s'engageait à aider le Liban à reconstruire les ouvrages d'infrastructure détruits par Israël.

    Dans son déplacement au Liban le chef du gouvernement français était accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy.

    Lire aussi:

    Beyrouth: «Israël tente de justifier une nouvelle agression contre le Liban»
    Mur israélien: un général libanais n’exclut pas le recours à la force militaire
    Le Liban attaqué par la Ligue arabe, Aoun commente le «partenariat avec les terroristes»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik