Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Un vice-ministre russe des Affaires étrangères s'est entretenu lundi avec les dirigeants israéliens

    International
    URL courte
    0 0 0
    TEL AVIV, 25 juillet - RIA Novosti. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Saltanov, a eu lundi avec les dirigeants israéliens une série de rencontres consacrées à la problématique du règlement libano-israélien et palestino-israélien.

    Alexandre Saltanov, qui dans le cadre d'une tournée proche-orientale s'était rendu précédemment en Jordanie et en Syrie, s'est entretenu avec le chef de la diplomatie israélienne, Tsipi Livni, le vice-premier ministre, Shimon Peres, et le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, Aaron Abramovitch.

    Une source proche des pourparlers a annoncé qu'Alexandre Saltanov avait informé les Israéliens de la participation d'une délégation russe à la rencontre de Rome sur le Proche-Orient et des résultats de ses contacts à Amman et à Damas.

    Les parties ont également exposé leurs positions à l'égard du mouvement palestinien Hamas, a dit l'interlocuteur de l'agence qui s'est refusé à tout autre détail. Dimanche les dirigeants d'Israël avaient rencontré les ministres français et allemand des Affaires étrangères, respectivement Philippe Douste-Blazy et Frank-Walter Steinmeier, ainsi que le vice-ministre britannique des Affaires étrangères, Kim Howells. Lundi soir la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, avait entamé une visite en Israël.

    Pour le moment les contacts diplomatiques qui ont lieu alors que des bombes et des roquettes continuent de tomber sur le Liban et Israël ont pour seule ambition de "faire le point", d'exposer les positions des parties sur les moyens à mettre en oeuvre pour parvenir à un dénouement de la crise libanaise, a fait remarquer l'interlocuteur de l'agence.

    Selon cette source, des résultats concrets ne seront pas annoncés avant la fin de la réunion ministérielle de Rome programmée pour mercredi et à laquelle devraient prendre part les chefs de diplomatie de la Russie, de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de l'Italie, de la France, du Liban, de la Jordanie, de l'Arabie saoudite et de l'Egypte ainsi que des représentants de l'Union européenne, de l'ONU et de la Banque mondiale. L'Allemagne, l'Espagne et la Turquie ont également été invitées à se joindre à la discussion. La participation d'Israël au forum n'est pas prévue.

    Lire aussi:

    Un char israélien détruit un poste d'observation palestinien dans la bande de Gaza
    Réaction d’Israël aux bombardements du territoire syrien près de Damas
    Une rencontre secrète sur la Syrie aurait eu lieu entre Tel-Aviv, Washington et Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik