Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les présidents turkmène et iranien tentent de devenir amis (Vremia novosteï)

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 juillet - RIA Novosti. Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, achève mardi sa visite de deux jours à Achkhabad, son premier voyage au Turkménistan depuis sa victoire à la présidentielle il y a un an.

    Si l'on prend en compte les relations traditionnellement étroites entre les deux pays voisins, une si longue pause témoigne du niveau de confiance relativement peu élevé entre l'Iran et le Turkménistan.

    Les négociations turkméno-iraniennes concernent surtout la coopération gazière. Malgré la limitation en 2005 des importations de gaz turkmène à 5,3 milliards de mètres cubes, Achkhabad cherche à augmenter les fournitures de matières premières à son voisin jusqu'à 13 milliards de mètres cubes.

    Le président Saparmourat Niazov évoque la possibilité d'augmenter le prix du gaz turkmène de 44 dollars les mille mètres cubes à 80-85 dollars. Achkhabad démontre ainsi sa disposition particulière envers Téhéran, car le prix du gaz pour la Russie et l'Ukraine, établi après l'expiration des contrats précédents, s'élève à 100 dollars.

    MM. Niazov et Ahmadinejad doivent également examiner le problème de la délimitation des fonds marins de la mer Caspienne, en suspens depuis plus de dix ans. Achkhabad, qui devait accueillir au deuxième trimestre 2006 une nouvelle rencontre des responsables des cinq pays caspiens (Azerbaïdjan, Iran, Kazakhstan, Russie et Turkménistan), membres du Groupe de travail spécial pour la Caspienne, a renoncé à son organisation.

    Il n'est pas exclu que le président iranien souhaite, dans le cadre de l'examen des "questions d'actualité d'aujourd'hui" (selon les sources officieuses turkmènes), obtenir que M. Niazov soutienne les positions de Téhéran dans le conflit au Proche-Orient. Comme c'est toujours le cas, le leader turkmène prendra sans doute ses distances en arguant de la neutralité de son pays.

    Lire aussi:

    La population turkmène décimée depuis la prise de Mossoul par Daech
    Nouveau record d'exportations en Europe pour Gazprom
    Les réserves en gaz de la Russie surpassent celles de l’Iran et du Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik