Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Hugo Chavez proclame la création d'une alliance stratégique Venezuela-Biélorussie

    International
    URL courte
    Hugo Chavez en Biélorussie (9)
    0 0 0

    "Nous créerons une alliance au moyen de la coopération dans le domaine scientifique et technique, dans l'industrie, les secteurs énergétique, pétrolier, gazier et, bien entendu, grâce à la coopération militaire et technique", a indiqué M. Chavez.

    MINSK, 25 juillet - RIA Novosti. Le président vénézuélien Hugo Chavez, a proclamé la création d'une alliance stratégique entre le Venezuela et la Biélorussie, lors de son intervention à l'académie militaire biélorusse.

    "Nous créerons une alliance au moyen de la coopération dans le domaine scientifique et technique, dans l'industrie, les secteurs énergétique, pétrolier, gazier et, bien entendu, grâce à la coopération militaire et technique", a indiqué M. Chavez.

    La Biélorussie et le Venezuela, selon lui, doivent "se tenir par la main" et "garder la main ... sur l'épée", afin de protéger la patrie contre les menaces extérieures et intérieures aux projets nationaux qui dérangent l'impérialisme, parce qu'ils sont fructueux.

    Les projets nationaux dans, les deux pays visent à créer un monde multipolaire, a-t-il souligné.

    Il a également jugé symbolique le fait que sa rencontre avec le leader biélorusse ait lieu en juillet, car le 24 juillet est le jour de la naissance de Simon Bolivar, chef des guerres d'indépendance des colonies espagnoles d'Amérique du Sud, libérateur du Venezuela, le 3 juillet est la fête de l'indépendance en Biélorussie, et le 25 juillet, la Biélorussie et le Venezuela ont créé une alliance.

    Dossier:
    Hugo Chavez en Biélorussie (9)

    Lire aussi:

    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Les finalistes du concours de beauté Miss Biélorussie 2018
    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik