Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Viktor Yanoukovitch a réaffirmé son intention de former une large coalition à la Rada Suprême

    International
    URL courte
    Bras de fer au parlement ukrainien (84)
    0 0 0
    KIEV, 25 juillet - RIA Novosti. Le leader du Parti des régions et candidat au poste de premier ministre de l'Ukraine, Viktor Yanoukovitch, a réaffirmé son intention de créer une large coalition à la Rada Suprême (parlement) par l'adhésion du groupe de députés du bloc pro-présidentiel "Notre Ukraine".

    "Nous confirmons notre volonté d'élargir la coalition anticrise par sa fusion avec "Notre Ukraine", a notamment déclaré Viktor Yanoukovitch, intervenant mardi lors de la séance du soir de la Rada Suprême.

    Ce disant, il a souligné que le Parti des régions était prêt à coopérer avec tous les politiques qui cherchent à défendre les intérêts de l'Ukraine et du peuple ukrainien.

    Viktor Yanoukovitch a déploré qu'à cause d'intrigues politiques, la société ukrainienne soit en train de se diviser en Est et Ouest.

    "Nous voyons des aventuristes politiques s'appliquer à créer dans l'Etat une atmosphère de chaos, d'anarchie et de désordre juridique et ce, pour obtenir une dissolution anticonstitutionnelle du parlement. Des forces politiques radicales et déséquilibrées ont essayé de torpiller le travail de la coalition anticrise. Incapables de le faire, ils s'emploient maintenant à provoquer un conflit dans la société", a fait remarquer le leader du Parti des régions.

    Dans le contexte actuel, le parlement doit faire preuve de réflexion lors de la prise de décisions ainsi que de tolérance, a souligné Viktor Yanoukovitch.

    Dossier:
    Bras de fer au parlement ukrainien (84)

    Lire aussi:

    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Kiev veut la prison à perpétuité pour l’ancien Président Ianoukovitch
    Les USA invitent l’Ukraine à ne pas essayer de renouer avec l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik