Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Litvinenko: des traces de radioactivité découvertes dans deux Boeing de British Airways

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La compagnie aérienne British Airways a fait savoir mercredi dans la soirée que trois de ses Boeing 767 moyens-courriers avaient été désignés par le gouvernement britannique comme ayant un lien avec l'enquête sur la mort de l'ex-colonel du FSB Alexandre Litvinenko.

    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. La compagnie aérienne British Airways a fait savoir mercredi dans la soirée que trois de ses Boeing 767 moyens-courriers avaient été désignés par le gouvernement britannique comme ayant un lien avec l'enquête sur la mort de l'ex-colonel du FSB Alexandre Litvinenko.

    Après vérification de deux des trois avions ont été découvertes des traces insignifiantes de radioactivité, le troisième étant pour l'instant immobilisé sur l'aéroport moscovite de Domodedovo.

    Le communiqué de British Airways précise que le gouvernement britannique a contacté la compagnie mardi soir, à la suite de quoi trois Boeing 767 ont été retirés de l'exploitation pour expertises.

    "Les premiers résultats de l'expertise judiciaire, qui ont été confirmés cet après-midi, ont fait état de la présence extrêmement insignifiante de traces de substances radioactives à bord de deux des trois avions", est-il indiqué dans le document.

    En outre, la compagnie britannique a publié sur son site internet une liste de plus de 220 vols sur lesquels les trois appareils ont été utilisés durant le mois écoulé. Parmi les destinations, Moscou, Düsseldorf, Francfort, Stockholm, Vienne, Larnaka, Athènes et Istanbul. Les passagers ayant voyagé sur ces avions depuis un mois ont été priés de prendre contact avec British Airways ou avec les services sanitaires, des numéros spéciaux ont été mis en place à cet effet.

    Dans le même temps, un responsable de la compagnie, cité par la BBC, a indiqué qu'un groupe d'experts britanniques s'était envolé pour Moscou afin d'examiner le troisième Boeing, immobilisé à Domodedovo.

    Les représentants de British Airways ne s'expliquent pas comment ces traces de radioactivité sont apparues, et supposent que cela aurait pu se produire à la fin du mois d'octobre. En tous les cas, ils ont souligné que le risque pour la santé était infime.

    L'ancien collaborateur du FSB Alexandre Litvinenko, exilé en Grande-Bretagne en 2000 et qui venait de recevoir en octobre un passeport britannique, est décédé le 23 novembre à Londres. Les spécialistes de l'Agence britannique de protection de la santé ont découvert dans son corps des traces de polonium-210, substance hautement radioactive, qui ont également été détectées dans différents endroits fréquentés par Litvinenko, notamment le restaurant Itsu, l'hôtel Millenium au centre de Londres et le bureau de l'oligarque russe en exil Boris Berezovski.

    Le comité de coordination gouvernementale d'urgence COBRA s'est à nouveau réuni mercredi sous la présidence du ministre britannique de l'Intérieur John Reed, et avec la participation de nombreux fonctionnaires haut-placés du gouvernement, de la police et des services spéciaux. Un représentant du ministère de l'Intérieur a confirmé que M. Reed interviendrait jeudi devant le parlement britannique pour rendre compte de l'avancement de l'enquête sur la mort de Litvinenko.

    Lire aussi:

    Deux chasseurs britanniques décollent en urgence d’une base écossaise
    Collision entre deux avions civils à l’aéroport d’Istanbul
    Deux chasseurs allemands réquisitionnés pour escorter un avion civil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik