Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La Douma contre la reconnaissance unilatérale de l'indépendance du Kosovo sans l'assentiment de la Serbie

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le processus de reconnaissance unilatérale de l'indépendance du Kosovo sans l'assentiment de la Serbie constitue un précédent dangereux, a estimé jeudi devant les journalistes à Moscou le parlementaire russe Konstantin Kossatchev.

    MOSCOU, 30 novembre - RIA Novosti. Le processus de reconnaissance unilatérale de l'indépendance du Kosovo sans l'assentiment de la Serbie constitue un précédent dangereux, a estimé jeudi devant les journalistes à Moscou le parlementaire russe Konstantin Kossatchev.

    "La définition du statut du Kosovo, alors que les normes de respect des droits de l'homme n'ont toujours pas été mises en place et que la souveraineté y est établie de façon unilatérale et non pas par la voie des négociations, crée un précédent dangereux et contredit le principe d'organisation de l'Europe après la guerre", a notamment déclaré le président du Comité pour les Affaires étrangères de la Douma d'Etat (Chambre basse du Parlement russe), à l'issue de sa rencontre avec le premier ministre du Kosovo, Agim Ceku.

    Le parlementaire a tenu à rappeler que l'organisation de l'Europe après la guerre repose sur le principe de l'impossibilité de modifier les frontières entre Etats sans l'assentiment de toutes les parties intéressées et impliquées dans le processus.

    Lire aussi:

    La création d’une armée au Kosovo, une «nouvelle provocation»
    L’idée de la création d’une armée au Kosovo affole l’Otan
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik