Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Varsovie retirera son veto sur le lancement des négociations UE-Russie moyennant compromis

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    VARSOVIE, 8 décembre - RIA Novosti. La Pologne a proposé à la Russie un compromis pour lancer les négociations sur la conclusion d'un nouveau Traité de partenariat entre l'Union européenne et la Russie.

    "Nous sommes prêts à consentir un compromis (en matière de lancement des négociations sur le nouvel accord UE-Russie) si la Russie promet de lever son embargo frappant les importations de viande polonaise dans les cinquante jours suivant le lancement des négociations sur l'Accord de partenariat et de coopération", a déclaré la ministre polonaise des AE Anna Fotyga vendredi.

    Varsovie a déjà informé l'Union européenne de sa position.

    "Le gouvernement polonais attend que la Russie se tourne enfin vers la Pologne, a ajouté la ministre. - Si la Russie refuse d'aller au-devant de nous, nous laisserons en vigueur notre veto au lancement des négociations. Nous devons voir un signal explicite de la part de la Russie. Nous voulons que les Etats de l'Union européenne prennent solidairement en compte les intérêts de notre région, cela est dans nos intérêts communs".

    La Pologne a épuisé toutes les variantes possibles de parvenir à une entente sur la reprise des exportations de denrées alimentaires en Russie lors des négociations bilatérales, selon Mme Fotyga.

    "Voilà pourquoi nous avons dû faire appel aux opportunités que nous offre notre appartenance à l'Union européenne", a expliqué la chef de la diplomatie polonaise.

    De l'avis de la ministre, le dialogue UE-Russie doit être poursuivi prochainement. "La Pologne y prendra une part active", a-t-elle assuré.

    En novembre 2005 la Russie avait décrété l'interdiction d'importer de la viande en provenance de Pologne en raison des multiples violations de la législation sanitaire et vétérinaire russe commises par les exportateurs polonais et notamment, selon le ministère russe de l'Agriculture, pour "falsification de la viande exportée vers la Russie".

    A la veille du sommet Russie-UE à Helsinki, la Pologne, prétextant l'embargo russe et le refus de Moscou de ratifier la Charte européenne de l'énergie, s'était opposée au lancement des négociations sur la conclusion du nouvel accord de partenariat et de coopération Russie-UE, appelé à remplacer l'accord en vigueur qui expire fin 2007.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik