Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le SG de l'ONU craint que les violences en Irak ne s'étendent à l'ensemble du Proche-Orient

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 8 décembre - RIA Novosti. La violence qui gagne en ampleur en Irak peut dégénérer en guerre dans l'ensemble du Proche-Orient, a estimé vendredi le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Kofi Annan.

    "Le grand nombre de victimes parmi la population civile fait naître un sentiment de manque de protection et un pessimisme profond chez les Irakiens", selon l'Agence Reuters qui cite les paroles de Kofi Annan, tirées de son dernier rapport d'activité présenté au Conseil de sécurité de l'ONU.

    Selon M. Annan qui, dès le 31 décembre prochain, quittera son poste de SG de l'ONU, depuis le moment de son dernier rapport sur l'Irak, rendu public il y a trois mois, "l'éventualité de la transformation des violences actuelles dans ce pays en guerre civile d'envergure et même en conflit régional est devenue encore plus évidente".

    "Aussi, la tâche consiste-t-elle aujourd'hui à non seulement circonscrire le conflit actuel, mais aussi et surtout à en prévenir l'escalade", a indiqué le secrétaire général de l'ONU.

    Lire aussi:

    La diplomatie russe fait le point sur la relation entre Lavrov et la cigarette
    Birmanie: Moscou appelle les parties en conflit à se mettre à la table des négociations
    «Le monde ne peut pas se permettre que Moscou et Washington soient en querelle»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik