Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Consultations secrètes entre Israël et la Syrie

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Les représentants d'Israël et de la Syrie ont mené en 2004 - 2006 une série de consultations secrètes qui ont abouti à l'élaboration d'un projet d'accord de paix entre les deux pays, affirme le journal Haaretz.

    TEL-AVIV, 16 janvier - RIA Novosti. Les représentants d'Israël et de la Syrie ont mené en 2004 - 2006 une série de consultations secrètes qui ont abouti à l'élaboration d'un projet d'accord de paix entre les deux pays, affirme le journal Haaretz.

    Le quotidien souligne que les contacts entretenus en Europe jusqu'à juillet dernier ont eu lieu sans la participation des hommes politiques et des diplomates, mais au su des dirigeants supérieurs d'Israël et de la Syrie. Les consultations ont été interrompues, car les Israéliens ont décliné la demande de la Syrie de porter la "discussion académique" au niveau officiel, lit-on dans un article.

    Le journal cite les thèses principales du projet d'accord élaboré en août 2005 qui a été précisé et complété au cours des rencontres suivantes, mais qui n'a pas de force juridique sous son aspect actuel.

    1) Israël accepte de restituer les hauteurs du Golan à la Syrie et de revenir à la frontière de 1967. La question relative au délai de libération des territoires occupés et formellement annexés reste en suspens : la Syrie insiste sur cinq ans, Israël, sur quinze ans.

    2) Israël conserve le contrôle de la distribution des ressources d'eau du Jourdain et du lac Kineret, principal réservoir d'eau douce du pays.

    3) Sur les hauteurs du Golan, on créera un vaste parc qui pourra être librement visité, sans visas, aussi bien par les Syriens que par les Israéliens.

    4) De part et d'autre de la frontière rétablie, on créera une zone démilitarisée, dont la partie syrienne dépassera de quatre fois celle d'Israël.

    5) La Syrie cesse d'apporter son soutien aux mouvements Hezbollah et Hamas et se distancie de l'Iran.

    Lire aussi:

    Israël s'oppose à un contrôle russe dans la zone de désescalade dans le Sud de la Syrie
    Israël souhaiterait-il détruire la Syrie?
    Israël s’applique à supprimer la présence militaire iranienne en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik