Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Démanteler les monuments aux Héros de la Grande Guerre Patriotique: un sacrilège selon Lavrov

    International
    URL courte
    Démantèlement de monuments soviétiques en Estonie (21)
    0 2 0 0

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov juge nécessaire d'agir pour conserver les monuments érigés aux Héros de la Grande Guerre Patriotique en Estonie.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov juge nécessaire d'agir pour conserver les monuments érigés aux Héros de la Grande Guerre Patriotique en Estonie.

    "Il est nécessaire d'agir pour maintenir ces monuments là où ils ont été érigés", a déclaré mardi Sergueï Lavrov aux journalistes.

    Le parlement estonien a adopté la semaine dernière et le président estonien Toomas Hendril Ilves a approuvé la Loi sur la protection des sépultures militaires. Ce document légitime le transfert des restes des soldats soviétiques enterrés dans la fosse commune au pied du monument au Soldat libérateur érigé au centre de Tallinn, ainsi que le démantèlement de ce monument.

    "Nous qualifions cette décision de sacrilège, car elle est dictée par des motifs n'ayant rien à voir avec la perpétuation du souvenir de l'histoire. Notre objectif est d'empêcher que les leçons de la Seconde Guerre mondiale ne sombrent dans l'oubli", a souligné le chef de la diplomatie russe.

    La Douma (chambre basse du parlement russe) a inscrit à l'ordre du jour de la réunion plénière de mercredi la déclaration sur l'adoption par le parlement estonien d'une loi permettant le démantèlement des monuments soviétiques, a fait savoir mardi aux journalistes Boris Gryzlov, président de la Douma. "Nous proposons notamment (dans la déclaration) de ne pas entretenir de contacts avec les forces politiques qui ont pris l'initiative de cette loi et qui l'ont adoptée", a-t-il dit.

    Selon Sergueï Lavrov, la décision du parlement russe est juste, elle traduit l'intention de ne pas admettre l'oubli de l'histoire.

    "Nous espérons que le bon sens et la compréhension du caractère inadmissible de la profanation des monuments aux combattants de la liberté prendront le dessus", a souligné Sergueï Lavrov.

    Dossier:
    Démantèlement de monuments soviétiques en Estonie (21)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik