Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Enrichissement industriel de l'uranium en Iran: un mauvais signal, pour Philippe Douste-Blazy

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0 0

    Le ministère français des Affaires étrangères déplore les déclarations de Téhéran sur le passage à l'enrichissement industriel de l'uranium, a fait savoir mardi le chef de la diplomatie française Philippe Douste-Blazy.

    PARIS, 10 avril - RIA Novosti. Le ministère français des Affaires étrangères déplore les déclarations de Téhéran sur le passage à l'enrichissement industriel de l'uranium, a fait savoir mardi le chef de la diplomatie française Philippe Douste-Blazy.

    "Je déplore les annonces faites hier (lundi) qui sont un mauvais signal. J'appelle une nouvelle fois l'Iran à respecter les résolutions du Conseil de sécurité", a-t-il déclaré.

    "J'engage l'Iran à saisir l'occasion d'ouvrir un dialogue (avec les représentants des Six) qui lui a été offerte, une fois encore, dans la déclaration des six ministres faite lors de l'adoption de la résolution 1747", lit-on dans le communiqué du ministre.

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé lundi que l'Iran passait du stade scientifique d'enrichissement de l'uranium à la production industrielle de combustible nucléaire. De plus, il n'a pas exclu le retrait de son pays du Traité de non-prolifération des armes nucléaires.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Selon l’AIEA, l’Iran respecte ses engagements nucléaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik