Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kirghizstan: démission du gouvernement en cas d'adoption d'une nouvelle Constitution

    International
    URL courte
    Manifestations de l'opposition au Kirghizstan (22)
    0 0 0

    Le gouvernement kirghiz démissionnera si le parlement adopte la nouvelle Constitution, dont le projet a été déposé mardi par le président du pays, a déclaré mardi le premier ministre Almaz Atambaïev.

    BICHKEK, 10 avril - RIA Novosti. Le gouvernement kirghiz démissionnera si le parlement adopte la nouvelle Constitution, dont le projet a été déposé mardi par le président du pays, a déclaré mardi le premier ministre Almaz Atambaïev.

    "J'ai moi-même insisté pour ajouter cet amendement à la Constitution. Je ne m'accroche pas à ce siège", a-t-il affirmé aux journalistes.

    Le premier ministre a expliqué que la démission du gouvernement était indispensable pour que les leaders de l'opposition puissent avancer leurs candidats et "lutter pour le pouvoir non pas dans la rue, mais à l'intérieur des murs du parlement".

    L'opposition radicale exige la démission du président et une réforme constitutionnelle immédiate. Dans ce cadre, un groupe a été créé pour proposer des amendements à la Constitution, toutefois, les représentants de l'opposition radicale, dont l'ex-premier ministre Felix Koulov, ont refusé d'en faire partie.

    Mardi, le président Kourmanbek Bakiev a signé et déposé au parlement le projet de nouvelle Constitution réduisant sensiblement ses pouvoirs.

    Les leaders de l'opposition radicale ont l'intention de lancer demain une action de protestation à Bichkek pour une durée indéterminée, jusqu'à ce que le président réagisse à cette démarche.

    Dossier:
    Manifestations de l'opposition au Kirghizstan (22)

    Lire aussi:

    Damas: les discussions avec l’opposition possibles à une seule condition
    Réforme constitutionnelle de Macron: vers la fin de la République parlementaire?
    Moscou réagit à la démission du «premier opposant» syrien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik