Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: le président refuse d'annuler son décret de dissolution du parlement

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 0 0

    Le président de l'Ukraine Viktor Iouchtchenko a déclaré une fois de plus qu'il ne révoquerait pas son décret de dissolution de la Rada suprême (parlement ukrainien), rapporte lundi le correspondant de RIA Novosti sur place.

    KIEV, 16 avril - RIA Novosti. Le président de l'Ukraine Viktor Iouchtchenko a déclaré une fois de plus qu'il ne révoquerait pas son décret de dissolution de la Rada suprême (parlement ukrainien), rapporte lundi le correspondant de RIA Novosti sur place.

    "Je n'annulerai pas mon décret qui n'est qu'une réaction directe aux processus qui se sont déroulés au sein du parlement ukrainien", a déclaré Viktor Iouchtchenko, intervenant devant les journalistes à l'issue de sa rencontre lundi avec les dirigeants des structures de force de l'Ukraine.

    Le président ukrainien a cité parmi ces processus la procédure inconstitutionnelle de formation de la coalition parlementaire, lancée par la majorité à la Rada suprême.

    Viktor Iouchtchenko a qualifié de corruption politique ce genre d'actions.

    Comme il a indiqué, l'évaluation unique des événements qui se sont produits au parlement constitue un point clé des négociations difficiles sur le règlement de la crise politique dans le pays.

    L'actuelle crise politique en Ukraine a éclaté suite à la défection de onze députés d'opposition de la Rada suprême, et notamment du Bloc de Ioulia Timochenko (BIT) et du bloc pro-présidentiel Notre Ukraine, qui avaient rallié la coalition formée par le Parti des régions, le Parti communiste et le Parti socialiste. Le président Viktor Iouchtchenko a réagi en décrétant la dissolution de la Rada et en annonçant des élections législatives anticipées pour le 27 mai prochain. Les députés ont qualifié d'anticonstitutionnel ce décret et refusé de s'y plier.

    Un groupe de député s'est adressé à la Cour constitutionnelle d'Ukraine pour qu'elle statue sur la conformité à la Loi fondamentale du fameux décret présidentiel portant sur la dissolution de la Rada.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Le saviez-vous? Les Grecs antiques parlaient ukrainien (ou pas)
    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik