Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: l'Iran continue d'installer des centrifugeuses à Natanz (vice-président)

    International
    URL courte
    0 0 01

    L'Iran installe de nouvelles centrifugeuses à l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz, a annoncé mardi à Téhéran le vice-président et directeur de l'Organisation iranienne pour l'énergie atomique Gholamreza Agazadeh.

    TEHERAN, 17 avril - RIA Novosti. L'Iran installe de nouvelles centrifugeuses à l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz, a annoncé mardi à Téhéran le vice-président et directeur de l'Organisation iranienne pour l'énergie atomique Gholamreza Agazadeh.

    "A présent, la procédure d'installation de centrifugeuses d'enrichissement d'uranium à Natanz se poursuit", a indiqué M.Agazadeh à l'agence iranienne ISNA avant de préciser qu'il s'agit de centrifugeuses de fabrication iranienne.

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé début avril que l'Iran avait abordé la phase industrielle de production du combustible nucléaire.

    Pour le moment, Téhéran ne dévoile pas le nombre exact des centrifugeuses installées à Natanz. Selon Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, les spécialistes iraniens ont déjà commencé à injecter de l'hexafluorure d'uranium (gaz UF6) dans les nouvelles centrifugeuses. Le vice-président de l'Organisation iranienne pour l'énergie atomique Mohammad Saidi a ensuite indiqué qu'il fallait attendre le rapport des spécialistes de l'AIEA pour connaître le nombre de centrifugeuses.

    L'Iran compte installer 50.000 centrifugeuses à Natanz d'ici deux ans et les travaux de montage des équipements nécessaires ont déjà commencé, selon M.Agazadeh.

    "Si la communauté internationale ne nous fournit pas de combustible nucléaire, nous satisferons en partie nos besoins par nos propres moyens", a déclaré le chef de l'Organisation iranienne pour l'énergie atomique.

    Les autorités iraniennes n'ont pas l'intention de construire une autre usine d'enrichissement d'uranium, selon lui.

    Selon les données officielles, l'usine de Natanz comptait deux cascades de 164 centrifugeuses avant le 9 avril.

    Le programme nucléaire iranien préoccupe la communauté internationale qui doute du caractère pacifique du programme. Le 24 mars dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la résolution 1747 durcissant les sanctions appliquées à l'Iran qui avait ignoré les résolutions 1696 et 1737 qui exhortaient Téhéran à introduire un moratoire sur les travaux d'enrichissement d'uranium.

    L'Iran a décidé de restreindre sa coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique tant que le dossier nucléaire iranien ne serait pas transféré vers cette agence.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Test de missile iranien: Téhéran a-t-il violé ses engagements?
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik