Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kosovo: pas de soutien russe à une résolution américaine qui ignore l'attitude serbe (MID)

    International
    URL courte
    Statut du Kosovo (2007) (365)
    0 0 0 0
    MOSCOU, 18 avril - RIA Novosti. La Russie ne soutiendra pas la résolution américaine sur le Kosovo si celle-ci ne tient pas compte de l'attitude de la partie serbe, a souligné mercredi le représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'Organisation des Nations Unies, Vitali Tchourkine.

    "Si les Etats-Unis soumettent leur résolution à l'examen du Conseil de sécurité, nous allons l'étudier, mais il est tout à fait évident que la Russie ne soutiendra pas une résolution qui impose une solution sur le futur statut du Kosovo que la partie serbe n'accepterait pas", a notamment indiqué l'ambassadeur russe à l'ONU, intervenant dans le cadre d'une vidéoconférence New York - Moscou, organisée par RIA Novosti.

    "Je suppose que la majorité écrasante des membres de la communauté internationale, les membres du Conseil de sécurité (de l'ONU) et, autant que je sache, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) s'en tiennent fermement à cette prise de position. Quoi qu'il en soit, pour que la communauté internationale puisse poursuivre sa participation aux affaires kosovares, une résolution appropriée du Conseil de sécurité de l'ONU est indispensable", a indiqué le diplomate.

    "Les Etats-Unis estiment nécessaire d'accélérer le processus, d'adopter au plus vite une résolution du Conseil de sécurité qui ouvre la voie à l'indépendance du Kosovo. Notre avis est que ce n'est pas bon", a souligné Vitali Tchourkine.

    "Sans des négociations supplémentaires entre les Serbes et les Kosovars, une telle décision ne peut tout simplement pas être adoptée", a-t-il dit.

    Dossier:
    Statut du Kosovo (2007) (365)

    Lire aussi:

    L’idée de la création d’une armée au Kosovo affole l’Otan
    La création d’une armée au Kosovo, une «nouvelle provocation»
    Pour Thaçi, le Kosovo est «champion de la lutte contre le terrorisme». Qu’en pense Daech?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik