Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Les partisans du président ukrainien et ses adversaires manifestent devant la Cour constitutionnelle

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 1 0 0
    KIEV, 19 avril - RIA Novosti. Quelque 10 000 personnes - tant des partisans de la dissolution de la Rada suprême que des adversaires de cette mesure - se sont rassemblées jeudi à proximité de la Cour constitutionnelle ukrainienne.

    Environ 4 000 partisans de la Coalition de l'unité nationale se sont massés devant la grille de la Cour et ont dressé leurs tentes. Ils portent des drapeaux du Parti des régions et du Parti socialiste, ainsi que des drapeaux nationaux ukrainiens.

    Dans le même temps, près de 6 000 personnes soutenant la décision de dissoudre le parlement se sont rassemblées de l'autre côté de la rue avec des drapeaux nationaux et du parti Notre Ukraine.

    Les deux camps sont séparés par une rangée de policiers et des barrières métalliques.

    Selon les porte-parole des forces de l'ordre, la situation reste calme, aucun affrontement n'a été signalé.

    L'entrée de la Cour constitutionnelle est contrôlée par la police placée, sur deux rangs, tout autour de l'édifice.

    Composée de 18 juges, la Cour constitutionnelle ukrainienne a commencé mardi l'examen de la légalité du décret présidentiel du 2 avril portant dissolution du parlement et fixant la date des élections anticipées au 27 mai prochain.

    Le décret avait fait suite à la défection de 11 députés de la Rada suprême qui avaient rejoint la coalition pro-gouvernementale. Les députés de la coalition avaient qualifié le décret d'anticonstitutionnel et refusé de se soumettre au président. 53 parlementaires avaient saisi la Cour constitutionnelle d'une requête en vérification de la conformité du décret à la Loi fondamentale de l'Ukraine.

    Le président Iouchtchenko et le premier ministre Ianoukovitch ont déclaré qu'ils reconnaîtraient le verdict de la Cour quel qu'il soit.

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Le saviez-vous? Les Grecs antiques parlaient ukrainien (ou pas)
    Trump songe à dissoudre la Cour de San Francisco qui a bloqué ses décrets anti-migratoires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik