Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: les leaders de l'opposition unie appellent à manifester dans le centre de Kiev

    International
    URL courte
    Crise politique en Ukraine (196)
    0 0 10

    Une manifestation ayant pour slogan "Non au complot, oui aux élections!" aura lieu vendredi à 15h00 GMT sur la place de l'Europe à Kiev, a annoncé le service de presse de Notre Ukraine.

    KIEV, 20 avril - RIA Novosti. Une manifestation ayant pour slogan "Non au complot, oui aux élections!" aura lieu vendredi à 15h00 GMT sur la place de l'Europe à Kiev, a annoncé le service de presse de Notre Ukraine.

    "Vers 16h00 GMT, à l'issue d'un programme musical, la parole sera prise par le leader de Notre Ukraine, Viatcheslav Kirilenko, la dirigeante du BIT, Ioulia Timochenko, et le leader d'Autodéfense populaire, Youri Loutsenko, a-t-on indiqué au service de presse. Une résolution sera lue à la fin de la manifestation.

    Jeudi Ioulia Timochenko avait déclaré que "l'heure est venue d'en appeler au peuple ukrainien du moment que de toutes les régions sans exception nous parviennent d'innombrables demandes de mettre un terme aux manifestations factices du Parti des régions et de rassembler le Maïdan qui à plusieurs reprises déjà avait rétabli l'ordre dans le pays".

    "Nous avons décidé de faire appel aux citoyens, aux patriotes de l'Ukraine, qui estiment que la criminalité, la maffia et les clans ne sauraient aujourd'hui détenir le pouvoir en Ukraine", a déclaré Ioulia Timochenko.

    La dirigeante du BIOT a souligné que "seule l'unité des forces démocratiques avec le peuple" est en mesure de rétablir la justice et que le Maïdan ne se dispersera pas tant qu'il n'obtiendra pas la tenue d'élections libres".

    Dossier:
    Crise politique en Ukraine (196)

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Kiev pointe du doigt celle qui a planifié l'effondrement de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik