Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Enrichissement d'uranium: la coopération kazakho-russe sous contrôle international (responsable kazakh)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La coopération kazakho-russe dans le domaine de l'enrichissement de l'uranium se trouve sous un contrôle rigoureux des institutions internationales, a déclaré vendredi Kassym-Jomart Tokaïev, président du Sénat du Kazakhstan (chambre haute du parlement).

    ALMATY, 20 avril - RIA Novosti. La coopération kazakho-russe dans le domaine de l'enrichissement de l'uranium se trouve sous un contrôle rigoureux des institutions internationales, a déclaré vendredi Kassym-Jomart Tokaïev, président du Sénat du Kazakhstan (chambre haute du parlement).

    Prenant la parole au 6e Forum médiatique eurasien à Almaty (Kazakhstan), il a souligné le caractère mutuellement avantageux de la coopération dans le cadre de ce programme.

    "Notre coopération dans ce domaine est mutuellement avantageuse: la Russie possède des technologies modernes d'enrichissement de l'uranium, mais ses réserves d'uranium naturel sont limitées, alors que le Kazakhstan occupe la deuxième ou troisième place au monde pour les réserves d'uranium", a expliqué Kassym-Jomart Tokaïev.

    Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev avait indiqué en mars à l'issue de pourparlers bilatéraux à Moscou que son pays avait l'intention de développer la transformation de l'uranium en commun avec la Russie. "Nous commencerons la mise en valeur commune de gisements d'uranium au Kazakhstan, l'enrichissement commun de l'uranium et la production commune de combustible nucléaire", avait-il annoncé.

    En décembre 2006, la Russie et le Kazakhstan ont signé plusieurs documents sur la coopération dans le nucléaire civil et les livraisons d'uranium, entre autres, un mémorandum sur la création d'une coentreprise pour la construction et l'exploitation d'un centre logistique et de transport sur le territoire russe.

    Le Centre d'enrichissement de l'uranium, coentreprise russo-kazakhe, a été enregistré à Angarsk.

    Lire aussi:

    Afghanistan: «Les USA y extrayaient l’uranium et l’emportaient avec eux»
    Le Pentagone recule et confirme l'utilisation de munitions à l'uranium appauvri en Syrie
    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik