Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kirghizstan: un opposant reconnait une situation hors de contrôle sur les lieux du meeting dispersé

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    BICHKEK, 20 avril - RIA Novosti. Omourbek Tekebaïev, un des leaders de l'opposition kirghize et ex-président du parlement, a reconnu que la situation sur les lieux de la manifestation avait échappé jeudi soir au contrôle des organisateurs.

    Il a déclaré que le meeting serait par conséquent arrêté.

    "Nous avons sous-estimé le danger de la situation, nous avons fourni à la police un prétexte pour employer la force, nous n'avons pas coupé court aux provocations", a déclaré le leader du mouvement "Pour les réformes", répondant aux questions des journalistes.

    Le pouvoir doit assurer la protection de l'ordre légal, c'est une exigence de la législation kirghize.

    L'alliance avec le Front uni est temporaire, a-t-il indiqué. "Nous continuerons à travailler dans le cadre du mouvement "Pour les réformes", a-t-il dit.

    Notre exigence de réformer immédiatement la Constitution reste invariable, a souligné Omourbek Tekebaïev.

    Après une provocation des participants au meeting, les forces de l'ordre ont dispersé jeudi à Bichkek une foule de plusieurs milliers de partisans de l'opposition kirghize qui participaient depuis neuf jours à une action de protestation sur la place centrale de la capitale. La police a employé du gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes et aveuglantes. Le village de tentes des manifestants installé sur la place a été démantelé.

    L'opposition réclame la démission du président Kourmanbek Bakiev et une réforme immédiate de la Constitution.

    Lire aussi:

    Manif non-autorisée: exprimer son opinion «ne crée aucun danger», les provocations si
    Derrière les élections, le spectre des «réformes» Macron
    Le Sénat polonais approuve la réforme judicaire controversée, des citoyens en colère
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik