Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire iranien: pas de discussion sur une suspension de l'enrichissement d'uranium (Téhéran)

    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2014) (1478)
    0 0 0 0

    Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran, Ali Larijani, rencontrera mercredi 25 avril à Ankara le Haut représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, selon les médias iraniens.

    TEHERAN, 24 avril - RIA Novosti. Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran, Ali Larijani, rencontrera mercredi 25 avril à Ankara le Haut représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana, selon les médias iraniens.

    M. Larijani n'entend pas discuter d'une éventuelle suspension par l'Iran de ses travaux d'enrichissement d'uranium avec M. Solana, a précisé mardi devant les journalistes le porte-parole du gouvernement iranien, Gholam-Hossein Elham.

    "Nous poursuivrons nos travaux de développement de technologies nucléaires civiles, car tout arrêt ou retour en arrière dans ce domaine ne serait tout simplement pas logique", a-t-il poursuivi.

    Et d'ajouter: "Aussi n'y a-t-il aucune raison pour que l'Iran négocie sur des exigences illogiques (de l'Occident)".

    La communauté internationale exige de l'Iran qu'il suspende ses travaux d'enrichissement d'uranium de peur que Téhéran n'utilise son programme nucléaire à des fins militaires.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2014) (1478)

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Nucléaire iranien: «Nos partenaires ont plus à perdre que nous», selon Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik