Ecoutez Radio Sputnik
    International

    ABM: gare à une nouvelle course aux armements (expert russe)

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 0 0 0
    MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti. La mise en place d'un système américain de défense antimissile (ABM) risque de provoquer une nouvelle course aux armements, a estimé mercredi lors d'une conférence de presse à Moscou le directeur de l'Institut des Etats-Unis et du Canada (Russie), Sergueï Rogov.

    Et de rappeler que l'actuelle stabilité stratégique dans le monde était garantie par des ententes enregistrées en matière d'armements stratégiques offensifs et d'interdiction des systèmes de défense ABM.

    "Le Traité START I (sur les armements stratégiques offensifs) cessera d'exister à son expiration, dans deux ans. Le START II est déjà mort sans même entrer en vigueur. Dans six ans, le Traité sur les potentiels stratégiques offensifs (signé par George W. Bush et Vladimir Poutine en 2002) ne sera plus, lui non plus. Par conséquent, pour la première fois depuis ces 40 dernières années, il n'y aura entre la Russie et les Etats-Unis aucune entente qui limite leurs armements offensifs et défensifs. Cela signifie bel et bien la mise en place d'un jeu sans règles", a fait remarquer l'expert.

    Comme l'a indiqué M. Rogov, dans ces conditions (en l'absence de tout accord dans cette sphère) le Traité sur les missiles de portée intermédiaire et de plus courte portée (INF) ne pourra pas exister, lui non plus. "Par conséquent surgit une menace réelle de lancement d'une nouvelle course aux armements", a averti le directeur de l'Institut des Etats-Unis et du Canada. Qui plus est, a poursuivi l'expert, cette nouvelle course aux armements dans le monde serait "multilatérale", car d'autres pays que la Russie et les Etats-Unis, et avant tout la Chine, s'y engageraient.

    "Le monde unipolaire est un échec. Quoi qu'il en soit, un monde multipolaire n'est pas non plus la panacée, car il n'y aurait dans un tel monde aucune règle qui limite le développement des armements stratégiques", a avancé M. Rogov. D'après ce dernier, le déploiement du bouclier antimissile américain dans le monde signifie que les Etats-Unis se sont d'ores et déjà engagés dans un processus qui n'est limité par rien et dans le cadre duquel "les Américains essaieront d'obtenir une supériorité militaire absolue. Autrement dit, il s'agit du lancement d'une nouvelle course aux armements".

    Dans ces circonstances, M. Rogov évalue comme un facteur positif en soi la visite en Russie du secrétaire américain à la Défense Robert Gates. "De toute évidence, les Américains ont compris qu'on ne pouvait pas mettre la Russie devant un fait accompli, mais qu'il fallait négocier et s'entendre avec elle", a-t-il estimé.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    Le bouclier antimissile US provoque une nouvelle course aux armements
    Traité FNI: la sortie des USA pourrait déclencher une course aux armements
    Une «démocratie dure» made in US: la voie vers de bonnes relations avec la Russie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik