Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Terrorisme: la Russie demande d'élargir la "liste noire" de l'ONU

    International
    URL courte
    0 10

    La Russie a appelé mercredi le Conseil de sécurité de l'ONU à élargir la "liste noire" des personnes et des organisations liées aux réseaux terroristes internationaux.

    NEW YORK, 23 mai - RIA Novosti. La Russie a appelé mercredi le Conseil de sécurité de l'ONU à élargir la "liste noire" des personnes et des organisations liées aux réseaux terroristes internationaux.

    "Nous appelons les Etats à continuer d'informer le Comité 1267 (Comité des sanctions, établi en application de la résolution 1267 du Conseil de sécurité, - NDLR) pour inscrire sur cette liste des personnes et des organisations liées aux talibans et à Al-Qaida et pour recueillir des renseignements supplémentaires", a déclaré l'ambassadeur russe à l'ONU, Vitali Tchourkine.

    Le Conseil de sécurité de l'ONU a organisé mardi un débat ouvert sur la lutte contre le terrorisme. Le Comité 1267 contrôle le respect par les Etats des sanctions introduites par le Conseil de sécurité à l'encontre des personnes physiques et morales faisant partie du mouvement des talibans, d'Al-Qaida ainsi que de mouvements associés ou liés à Oussama Ben Laden.

    Le Conseil de sécurité a notamment obligé tous les Etats à geler les actifs des personnes physiques et morales inscrites sur la "liste noire", à les interdire d'accès sur leurs territoires respectifs et à bloquer les fournitures d'armes et de matériel de guerre directes comme indirectes.

    L'ambassadeur russe a fait valoir la nécessité d'empêcher les mouvements terroristes et extrémistes d'entrer en possession d'armes de destruction massive, ce dont chaque Etat doit rendre compte dans le cadre de rapports nationaux.

    "Or, seuls quatre pays ont fait parvenir au comité leurs rapports nationaux depuis septembre dernier", a déploré M. Tchourkine.

    Lire aussi:

    Le Conseil de sécurité observe une minute de silence en mémoire de Vitali Tchourkine
    «Un an après sa mort, Vitali Tchourkine nous manque énormément»
    Pourquoi la nouvelle stratégie US concernant les Talibans préoccupe tellement Moscou?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik