Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'OTAN dément vouloir élargir sa présence en Asie centrale

    International
    URL courte
    0 10

    L'OTAN n'envisage pas d'élargir sa présence militaire en Asie centrale, a déclaré mercredi à Douchanbé le représentant spécial du secrétaire général de l'OTAN pour l'Asie centrale, Robert Simmons.

    DOUCHANBE, 23 mai - RIA Novosti. L'OTAN n'envisage pas d'élargir sa présence militaire en Asie centrale, a déclaré mercredi à Douchanbé le représentant spécial du secrétaire général de l'OTAN pour l'Asie centrale, Robert Simmons.

    "La présence d'une base russe à proximité de la nôtre ne nous préoccupe guère", a-t-il souligné à l'issue d'un entretien avec le président tadjik Emomali Rakhmon.

    Evoquant la création d'une force de maintien de la paix par l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC: Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Russie et Tadjikistan), M. Simmons a souligné: "Nous sommes favorables à toutes les formes de partenariat, en particulier dans la lutte croissante contre le terrorisme".

    Quant à la présence d'un contingent et d'avions de l'OTAN sur l'aérodrome de Douchanbé, M. Simmons a précisé que l'Alliance atlantique n'allait pas élargir le personnel ou installer de nouveaux équipements, mais qu'elle envisageait d'augmenter le transit de marchandises et le transfert de militaires pour la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan. Il a également indiqué avoir remercié Emomali Rakhmon au nom de l'OTAN pour son assistance à l'opération antiterroriste en Afghanistan.

    "Avec le président Rakhmon, nous sommes sur la même longueur d'onde: la coopération du Tadjikistan avec l'OTAN n'empêche pas la coopération du Tadjikistan avec d'autres pays et organisations, y compris avec la Russie", a-t-il constaté.

    Les relations Russie-OTAN et la situation en Asie centrale ont également été abordées lors de l'entretien. "Il faut un dialogue politique solide et la transparence dans les relations Russie-OTAN", a souligné M. Simmons.

    Le représentant du secrétaire général de l'OTAN est arrivé à Douchanbé mardi soir pour une visite de travail. Mercredi, il a été reçu par le président tadjik Emomali Rakhmon et doit rencontrer dans l'après-midi le ministre des Affaires étrangères Khamrokhon Zarifi, le secrétaire du Conseil de sécurité Amirkoul Azimov, le chef du Comité d'Etat à la sécurité nationale Khaïriddine Abdourakhimov et le ministre de l'Intérieur Makhmadnazar Salikhov. Sa visite prendra fin jeudi prochain.

    Lire aussi:

    Des terroristes préparant un attentat contre une base russe neutralisés au Tadjikistan
    Stoltenberg: l’Otan déterminée à améliorer ses relations avec la Russie
    Un lance-roquettes multiple et des bombardiers stratégiques «éliminent» des terroristes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik