Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Incident aérien en Géorgie: Washington conseille à la Russie de "modérer sa rhétorique"

    International
    URL courte
    Incident aérien en Géorgie (34)
    0 0 0

    La "rhétorique" de la Russie au sujet de l'incident dans la zone du conflit osséto-géorgien fait monter la tension dans les rapports russo-géorgiens et doit être modérée, a déclaré Matthew Bryza, sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires de l'Europe et de l'Eurasie.

    MOSCOU, 8 août - RIA Novosti. La "rhétorique" de la Russie au sujet de l'incident dans la zone du conflit osséto-géorgien fait monter la tension dans les rapports russo-géorgiens et doit être modérée, a déclaré Matthew Bryza, sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires de l'Europe et de l'Eurasie, dans une interview à l'agence Reuters.

    Selon Matthew Bryza, les Etats-Unis essaient d'établir les causes de l'incident et de déterminer si la responsabilité de ce qui est arrivé incombe à la Russie.

    "Bien entendu, nous condamnons toute agression contre le territoire souverain de la Géorgie. Nous ne pouvons pas dire qui a fait quoi ici. Nous n'avons pas d'indices attestant que la Géorgie a ouvert le feu contre elle-même. C'est certain", a-t-il dit.

    "La rhétorique affirmant que la Géorgie s'est attaquée elle-même n'apporte rien. Elle ne fait qu'augmenter la tension", a poursuivi Matthew Bryza.

    La Géorgie a déclaré que deux avions aux signes de reconnaissance russes avaient pénétré lundi dans l'espace aérien géorgien et tiré des missiles sur une station radar de la région de Gori qui n'a pas été endommagée.

    L'ambassadeur de Russie à Tbilissi, Viatcheslav Kovalenko, a été convoqué au ministère géorgien des Affaires étrangères pour explications, une note de protestation lui a été remise.

    Les dirigeants de l'état-major général des forces armées russes démentent formellement les vols d'aéronefs russes au moment indiqué dans l'espace aérien attenant au territoire de la Géorgie.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a invité mardi à enquêter minutieusement sur cet incident en vue d'en découvrir les véritables organisateurs. Le ministère russe estime que ces tirs sur le territoire géorgien sont une provocation ayant pour but de saper le processus de normalisation de la situation dans la zone du conflit osséto-géorgien.

    Dossier:
    Incident aérien en Géorgie (34)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    La Géorgie demande à l'Ukraine d'extrader son ex-Président Saakachvili
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik