Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'Ossétie du Sud refuse de considérer la Géorgie comme un pays démocratique

    International
    URL courte
    0 0 0
    VLADIKAVKAZ, 31 octobre - RIA Novosti. La Géorgie s'est discréditée non seulement en tant que partenaire aux négociations, mais aussi comme Etat démocratique, a déclaré mercredi devant les journalistes à Beslan le président de l'Ossétie du Sud Edouard Kokoïty.

    (L'Ossétie du Sud est une république autoproclamée sur le territoire de la Géorgie - ndlr.)

    Edouard Kokoïty a ainsi commenté la dernière réunion de la Commission de contrôle mixte (CCM) et le comportement des autorités géorgiennes lors de cette réunion.

    "Aujourd'hui, tout le monde a vu qui aspire vraiment à la paix et qui se prépare à une guerre. Les derniers incidents en Abkhazie l'ont manifesté avec éclat une fois de plus", a souligné le président sud-ossète.

    Et d'ajouter que la Géorgie ne pouvait aucunement être qualifiée de phare de la démocratie.

    "Il n'y a en Géorgie aucune démocratie et pas même de signes de démocratie", a poursuivi Edouard Kokoïty.

    Selon ce dernier, Tbilissi n'est pas disposé à mener un dialogue constructif normal. "C'est décevant", a-t-il dit.

    Le président de l'Ossétie du Sud s'est dit satisfait du comportement de la délégation sud-ossète lors de la réunion de la Commission de contrôle mixte pour le règlement du conflit osséto-géorgien. "C'est une nouvelle victoire de notre part", a-t-il estimé.

    "Le fait qu'aucun document n'ait été signé dans le cadre de la CCM est déplorable. Quoi qu'il en soit, aux yeux de la communauté internationale, nous avons remporté aujourd'hui une nouvelle victoire sur le régime de Mikhaïl Saakachvili", a souligné Edouard Kokoïty.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik